vendredi,14 août 2020
Accueil A La Une Covid-19 : ces médicaments fortement déconseillés en automédication dans le cadre de...

Covid-19 : ces médicaments fortement déconseillés en automédication dans le cadre de la pandémie

C’est par le biais d’une note informative faite le 25 mars 2020,  du Centre hospitalier universitaire de Libreville (CHUL) que les services de biologie médicale, et du département diagnostic médico-technique ont informé l’opinion du danger que courent plusieurs foyers gabonais en adoptant des prises médicamenteuses non conseillées et non adaptées. C’est pour combattre à cette méconnaissance qui peut porter atteinte à la santé des Gabonais, qu’une liste à été publiée donnant des indications sur les médicaments conseillés et sur ceux nuisibles à la santé en pareille contexte. 

- Advertisement -Global Media Time Gifpx

A l’heure où la pandémie de Coronavirus Covid-19 se répand insidieusement dans la capitale, créant par là même une psychose au sein de la population, le centre hospitalier universitaire de Libreville conscient des comportements des concitoyens réputés pour leur  appétence prononcée à l’automédication, a trouvé pertinent de produire une note  leur précisant les médicaments adaptés et ceux à proscrire dans cette crise sanitaire provoquée par le coronavirus. 

Dans cette note informative numéro 000016__MS/CHUL/DG/DM/SBM/DDMT, produite par le professeur Solange Andeme Afene épouse Nzenze chef du département diagnostic médico-technique et le docteur Léonard Kouegnigan Rerambiah des services de biologie médicale, les auteurs ont d’abord mis en garde sur la prise de certains médicaments. « Pendant cette période de Pandémie du Covid-19 ne prenez pas en Automédication d’Advil d’Ibuprofen, le Profenid de Voltaren et de solupered D’aspirine ». Comme pour identifier les produits médicamenteux à ne surtout pas prendre avant de mentionner ceux qui accessoirement peuvent être pris dans le cadre de la pandémie à savoir « Efferalgan, Doliprane, Panadol et Paracetamol », at-on pu lire. 

Bien que le combat soit essentiellement porté sur la recherche des cas positifs ou présentant des signes ou symptômes du Covid-19, ce type d’information reste nécessaire en raison de la panique observée chez les populations qui peuvent adopter des comportements dangereux pour leur santé, et produit des effets pervers de la pandémie de Coronavirus.

Laissez votre commentaire

Mouss Gmt
Pharel Boukikahttp://gabonmediatime.com/
Titulaire d'une Licence en Communication, d'une Licence en Economie et Gestion et d'un Master en droit Privé, mon appétence pour le journalisme est mise en exergue au quotidien à travers mes analyses sur Gabon Media Time dont je suis le Rédacteur en Chef.
Street 103 Gabon Gmt