samedi,19 septembre 2020
Accueil A La Une Covid-19: Ali Bongo annonce un Fonds de 6 milliards pour l'eau et...

Covid-19: Ali Bongo annonce un Fonds de 6 milliards pour l’eau et l’électricité des GEF

Attendu par tous les Gabonais après l’annonce de son adresse à la nation, Ali Bongo Ondimba s’est présenté ce vendredi 3 avril en égrenant un chapelet de mesures d’accompagnement, notamment pour les couches les plus vulnérables de la société. Ainsi, dans un contexte fortement marqué par la pandémie de Covid-19, le numéro un gabonais a annoncé la mise en place d’un fonds de 6 milliards par mois pour les Gabonais économiquement faibles (GEF), soit 4 milliards de FCFA pour le règlement des factures d’électricité et 2 milliards pour le règlement des factures d’eau. 

Alors qu’il y a quelques semaines des mesures drastiques avaient été prises par le gouvernement pour lutter contre la propagation de la pandémie de Covid-19, celles-ci n’avaient pas été suivies d’allègements pour les populations qui se retrouvaient livrées à elles-mêmes. Face à cette situation et au regard de la précarité engendrée par lesdites mesures, le président de la République Ali Bongo, face à la nation ce 3 avril, a égrené un chapelet de mesures d’ordres socio-économiques, avec notamment la mise en place d’un fonds de  6 milliards par mois pour les Gabonais économiquement faibles (GEF), soit 4 milliards de FCFA pour le règlement de l’électricité et 2 milliards pour le règlement des factures d’eau. 

LIRE AUSSI : Gabon : la nécessité d’envisager un plan pour les Gabonais économiquement faibles 

En effet, représentant 1 Gabonais sur 3 soit plus de 600 000 personnes selon les chiffres fournis par une étude de l’Organisation des nations unies (ONU) datant de 2016 et repris par le Fonds monétaire international (FMI), ces GEF se voient donc attribuer par le numéro un gabonais, une enveloppe pour faire face à la crise du Coronavirus et ce jusqu’à nouvel ordre. Dans les faits, chaque individu recevra une allocation de 10000 FCFA pour l’eau et l’électricité, une somme qui peut paraître dérisoire quand on sait que le montant moyen d’une facture d’eau par ménage, est au-dessus de cette somme, idem pour l’électricité. 

LIRE AUSSI : Gabon : 600 000 personnes vivent avec moins de 600 FCFA par jour en 2019 

Cette mesure « prise en concertation avec le Gouvernement compte tenu de cette période d’incertitude qui frappe tous nos compatriotes », s’avère donc au final peu significative pour ces GEF qui on le rappelle, vivent avec moins de 600 FCFA par jour. Par ailleurs, considérant la faiblesse du fichier actuel devant permettre de retracer ces personnes fortement démunies, mais également l’imbroglio qui règne autour de la définition même du GEF, de nombreuses questions subsistent quant à l’applicabilité de celle-ci.

LIRE AUSSI : Gabon : plus de 64 milliards de FCFA d’impayés de l’Etat vis à vis de la SEEG 

Quoi qu’il en soit, le président était attendu. Il s’est présenté. Il a fait des annonces. La charge incombe donc désormais à Julien Nkoghe Bekale et son gouvernement, de mettre en place cette mesure et les nombreuses autres qui ont été égrenées dans ce chapelet présidentiel. Une mission délicate quand on sait que la Société d’énergie et d’eau du Gabon (SEEG) réclame toujours à l’État une ardoise de 60 milliards de FCFA. 

Laissez votre commentaire

Global Media Time Gifpx
Ladji Nze Diakitéhttp://www.gabonmediatime.com
Titulaire d'un Master en Audit, Contrôle de Gestion et aide à la Décision, passionné de journalisme, j'analyse au quotidien l'actulaité économique du Gabon et du continent Africain ainsi que l'actualité sportive.
Street 103 Gabon Gmt