mercredi,4 août 2021
AccueilDerniers articlesCovid-19: 30 nouveaux cas positifs sur 5 741 tests réalisés

Covid-19: 30 nouveaux cas positifs sur 5 741 tests réalisés

Ecouter cet article

Au Gabon, le nombre de nouvelles contaminations au covid-19 est passé en dessous du seuil d’alerte. Les dernières données épidémiologiques de ce lundi 5 juillet 2021 rendues publiques par le Comité de pilotage du plan de veille et de riposte contre l’épidémie à coronavirus  au Gabon (Copil-Coronavirus) font état de seulement 30 nouveaux cas positifs, dont 25 recensés à Libreville soit une moyenne de 10 contaminations par jour en 72 heures soit un taux de positivité de 0,4%. 

La décrue du nombre de contaminations à la pandémie de covid-19 se poursuit au Gabon et sa capitale, Libreville, n’est pas en reste. Le nombre de nouvelles contaminations a considérablement baissé ces derniers jours  passant de 10 contaminations en moyenne par jour sur l’ensemble du territoire début juin à  seulement 8 contaminations en moyenne dans le bilan de ce lundi 5 juillet 2021.  

Les données rendues publiques par le Copil-coronavirus concernant la capitale font état 19 cas en moyenne recensés à Libreville entre le vendredi 02 juillet dernier et ce lundi sur 5 741 prélèvements effectués. Des améliorations qu’il faut mettre à l’actif du sérieux des populations gabonaises qui respectent « les mesures barrières édictées par le gouvernement pour lutter contre la propagation du coronavirus » comme l’ont reconnu les plus hautes autorités en tête desquelles le Chef de l’Etat Ali Bongo Ondimba lors de son dernier discours à la Nation, le vendredi 28 mai dernier. 

Les restrictions strictes qu’auraient subies les population Librevilloises ont vraisemblablement porté leurs fruits. Il ne reste plus au gouvernement que de tirer les conséquences des données du Comité de pilotage du plan de veille et de riposte contre l’épidémie à coronavirus et poursuivre l’allègement des mesures avec par exemple la levée du couvre-feu ou encore l’autorisation des rassemblements, ce qui pourrait permettre à l’industrie de la nuit de reprendre ses activités. 

Laissez votre commentaire

Andy Marvine Nzehttp://gabonmediatime.com
Fils de Lambaréné, passionné d'écriture et féru des réseaux sociaux, qui a à cœur d'informer sur l'actualité gabonaise et internationale.Avant j'étais chef de classe, maintenant je suis titulaire d'un Master en Sciences Politiques et relations internationales