mardi,24 novembre 2020
Accueil A La Une Covid-19: 3 solutions gabonaises proposées par des chercheurs au Copil

Covid-19: 3 solutions gabonaises proposées par des chercheurs au Copil

Le Centre gabonais de recherche en éthique et santé (Cegares) a abrité le vendredi 17 juillet 2020 la conférence de presse axée sur la proposition de 3 solutions Covid-19 créées par des chercheurs gabonais. Il s’agit de la Fagaricine, l’Ovengs 1+ et du masque Saviour, dont les inventeurs ont détaillé les caractéristiques durant leurs exposés devant la presse. 

Alors que le Comité de pilotage du Plan de veille et de riposte contre l’épidémie à Coronavirus (Copil-Coronavirus) a récemment annoncé que le Gabon a atteint le pic épidémiologique, les chercheurs gabonais semblent bien décidés à jouer leur partition dans cette guerre contre ce virus invisible. Pour ce faire, ces derniers ont tenu une conférence de presse le vendredi écoulé au Centre gabonais de recherche en éthique et santé (Cegares) pour y faire des propositions qui devront être étudiées par les plus hautes autorités compétentes. 

Presentation de la Fagaricine, l’Ovengs 1+ et du masque Saviour © GMT

En présence Pr. Simon Pierre Mvone Ndong et des acteurs de la recherche scientifique, le Dr. Pierre Pyebi-Oyoubi s’est dit convaincu d’avoir trouvé une solution solide. « La Fagaricine est un produit gabonais à base de plantes médicinales gabonaises depuis plus de 20 ans. Ce produit qui a du chemin à faire, a subi toutes les transformations et tous les tests nécessaires à sa mise sur le marché », a-t-il indiqué. 

Même son de cloche pour l’inventeur et promoteur du produit l’Ovengs 1+ Revital qui estime sa découverte capable d’inverser la courbe de contamination. « L’Ovengs est un médicament fait par moi qui a les mêmes constituants que la Fagaricine. C’est pour aider les populations gabonaises à pouvoir sortir de cette pandémie », a déclaré sa majesté Ovenga premier. Pour sa part, Lloyd Humphrey Labouba a présenté les masques Saviour aux vertus tout aussi adaptées à la Covid-19. « Ces masques ont la particularité d’être des masques aux normes internationales. Ils possèdent une toile filtrante pour tamiser les particules à l’intérieur », a conclu le leader du Mouvement des jeunes dynamiques. 

Fagaricine © GMT

Par ailleurs, les chercheurs ont unanimement appelé le gouvernement à les soutenir dans cet effort qu’ils consentent afin que leur production puisse répondre aux besoins croissants des populations. « Nous demandons à ce que l’Etat vienne en appui pour pouvoir le donner cadeau aux populations gabonaises », a lancé sa majesté Ovenga Premier au nom de ses pairs. Une démarche saluée par co-fondateur du Cegares. En effet, le Pr. Simon Pierre Mvone Ndong a souligné qu’il s’agit de mettre en exergue la force de proposition des chercheurs gabonais dans la lutte contre la Covid-19.

Laissez votre commentaire

Global Media Time Gif 2px
Bestheinfusion