mardi,16 août 2022
AccueilA La UneCoût de la vie: Libreville 2ème ville la plus chère d'Afrique en...

Coût de la vie: Libreville 2ème ville la plus chère d’Afrique en 2022

Ecouter cet article

Le Gabon est tristement réputé pour le niveau de vie sans cesse croissant alors même que le panier de la ménagère s’étiole. C’est en tout cas ce que révèle le dernier classement des villes les plus chères d’Afrique établi par le cabinet Mercer Human Consulting qui classe  Libreville au second rang en Afrique et à la 24ème place au monde.

Des produits alimentaires de première nécessité aux montants de loyers en perpétuelle hausse, Libreville est tendrement en train de se transformer en ville réservée aux personnes aisées. Une situation inquiétante que le cabinet spécialisé dans le domaine a décidé de passer au peigne fin pour mettre en lumière la dure réalité à laquelle doit faire face au quotidien toute personne vivant au Gabon. 

Dans son édition 2022, le classement des villes les plus chères d’Afrique établi par le cabinet Mercer Human Consulting révèle que Libreville la belle est désormais la 24ème ville la plus chère au monde. Une performance peu valorisante car sur le plan continental, la capitale politique et administrative du Gabon s’arroge une triste 2ème place juste devant Bangui. Et ce, alors que ce pays est en guerre.

Selon les enquêteurs en charge du dossier, ce classement a été réalisé sur la base d’agrégats fiables et plus de 200 produits variés analysés. En exemple, le prix du litre d’huile de palme raffiné qui atteint des sommets jamais espérés. Que dire des maisons à louer dont la valeur locative grimpe alors que le standing n’y est pas nécessairement. Le transport quant à lui est une autre paire de manches que l’État peine à réguler. Ce qui assoit l’anarchie qui y règne.

Par ailleurs, le cabinet Mercer Human Consulting évoque des causes lointaines aux effets immédiats. En effet, les données récoltées en mars 2022 au début de l’inflation mondiale causée par la crise Russie-Ukraine, ont favorisé la flambée des prix en lien étroit avec la rigidité autour des cours des produits agricoles. C’est le cas des céréales, qui sont des plantes monocotylédones de la famille des Gramineae, sauvages ou cultivées, qui produisent des grains comestibles.

Le domaine de l’énergie n’est pas en reste puisque notre pays est considéré par le site britannique  « Cable.co.uk » comme l’un des pays en Afrique où les indices de prix d’électricité sont les plus élevés. Rien qu’en zone Cémac, notre pays se classe comme le leader de la cherté de l’accès à l’électricité. Et ce, devant le Tchad où le kWh est à 100,47 FCFA, 91,23 FCFA en Guinée équatoriale, 82,57 FCFA en République centrafricaine, 78, 53 FCFA au Cameroun et 53,7 FCFA au Congo.

Lyonnel Mbeng Essone
Lyonnel Mbeng Essonehttps://www.gabonmediatime.com
Journaliste Reporter (Société - Justice - Faits divers )

Laisser un commentaire

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Global Media Time Gif
Nouvel Album de l'artiste RODZENG
Enami Shop
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x