mardi,29 septembre 2020
Accueil A La Une Coronavirus : un haut fonctionnaire de la Présidence en quarantaine

Coronavirus : un haut fonctionnaire de la Présidence en quarantaine

Après la détection d’un cas de contamination au Covid-19 communément appelé Coronavirus, l’opinion a été informée d’heure en heure de l’évolution de l’état du patient qui a été admis à l’Hôpital d’instruction des armées Omar Bongo Ondimba. Ainsi, pour éviter toute propagation de cette maladie, plusieurs proches de ce dernier ont été mis en quarantaine dont un haut responsable de la présidence de la République. 

Si pour l’heure,  l’identité du premier cas gabonais n’a pas été rendue publique, la seule information ayant fuité étant qu’il est un agent de Gabon oil company (GOC), des récentes informations rendues publiques par le responsable adjoint de la Coordination nationale de riposte contre le Covid-19 Dr Guy Patrick Obiang indiquent que ce sont au total une douzaine de personnes dont sa famille et certains de ses collègues avec qui il avait été en contact qui ont été placées en confinement. Une mesure préventive prise par les autorités pour éviter la propagation de ce virus au sein de la population. 

Selon des informations obtenues par Gabon Media Time, le haut fonctionnaire en poste au secrétariat général de la présidence de la République, n’est autre que le père du jeune homme de 27 ans testé positif au Covid-19 le jeudi 12 mars dernier. Il est aux dires du Dr Guy Patrick Obiang en « quarantaine domiciliaire » avec les autres membres de sa famille. Une information corroborée par les récentes mesures restrictives prises au sein de l’administration présidentielle pour éviter la propagation de cette pandémie au sein du Palais de marbre. 

En effet, le ministère des Affaires étrangères a annoncé récemment aux missions diplomatiques, consulaires et aux organisations internationales accréditées au Gabon, la mise en place d’un dispositif sanitaire de contrôle des personnels, délégations officielles et visiteurs de la Présidence de la République. Désormais tout le monde sera soumis à un « contrôle obligatoire de température par thermoflash », précise la note signée d’Alain Claude Bilie-By-Nze. Les données seront inscrites sur des registres prévus à cet effet. Tout ceux qui auront accès aux bâtiments procéderont également à un nettoyage obligatoire et systématique de leurs mains avec un gel hydro alcoolique ou de l’eau avec du savon.

Laissez votre commentaire

Global Media Time Gifpx
Henriette Lembethttp://gabonmediatime.com/
Journaliste Le temps est une donnée fatale à laquelle rien ne résiste...
Street 103 Gabon Gmt