samedi,19 septembre 2020
Accueil A La Une Coronavirus : Port-Gentil coupé du reste Gabon après l’interdiction des transports maritimes

Coronavirus : Port-Gentil coupé du reste Gabon après l’interdiction des transports maritimes

Il est indéniable que les mesures additionnelles de prévention contre la propagation du Covid 19 communément appelé Coronavirus prises par le gouvernement à la suite de l’annonce du premier décès d’une personne testée positive au virus auront une incidence majeure sur le plan économique et social. C’est le cas de la mesure d’interdiction de tous les transports maritimes  synonyme d’une mise en quarantaine volontaire de la ville de Port-Gentil, dont l’accès ne se fait que par cette voie ou celle aérienne. 

C’est un véritable calvaire que s’apprêtent à vivre les populations de la capitale économique à la suite de l’annonce des nouvelles mesures gouvernementales pour lutter contre la propagation du Coronavirus. Ainsi, c’est par le biais d’un arrêté référencé n° 022/2020/MTEIH portant réglementation temporaire des transports routier, ferroviaire, aérien et par voie d’eau, pour cause de prévention contre l’épidémie de COVID-19 que le ministre des Transports Léon Armel Bounda Balonzi a annoncé la réglementation temporaire des transports routier, ferroviaire, aérien, maritime, fluvial et lagunaire. 

Ainsi, selon l’article 7 dudit arrêté ministériel « aucun bateau de transport de passagers n’est autorisé à naviguer sur les voies maritimes, fluviales et lagunaires ».  Une mesure dont l’application stricte a été confiée aux autorités de régulation et de contrôle dudit secteur. 

Toutefois, si cette mesure semble se justifier par la nécessité de préserver le pays de toute propagation du Covid-19, celle-ci aura indéniablement un impact pour certaines populations qui n’ont que le bateau comme moyen de transport pour rallier les autres parties du pays. C’est le cas des populations de la presqu’île de Port-Gentil qui n’ont que ce moyen et la voie aérienne pour voyager. 

Pour certains observateurs cette décision du gouvernement s’apparente dès lors à une mise en quarantaine forcée de la ville, avec toute les incidences que ce type de décision peut avoir comme répercussion sur le plan social et économique. Si, dans ladite mesure, il est fait exception du transport de fret, il est à craindre qu’elle créera un véritable remou au sein de la population port-gentillaise. 

Laissez votre commentaire

Global Media Time Gifpx
Mondjo Mouegahttp://gabonmediatime.com
Titulaire d'une Licence en droit, l'écriture et la lecture sont une passion que je mets au quotidien au profit des rédactions de Gabon Media Time depuis son lencement le 4 juillet 2016 et de GMTme depuis septembre 2019. Directeur des Rédactions et Rédacteur en chef de GMTme
Street 103 Gabon Gmt