samedi,27 novembre 2021
AccueilA La UneCoronavirus : «mise en quarantaine systématique» par l’Oprag des navires en provenance...

Coronavirus : «mise en quarantaine systématique» par l’Oprag des navires en provenance des pays touchés

Ecouter cet article

Alors que les autorités se veulent rassurantes quant aux mesures de prévention liées au Coronavirus comme en témoignent les récentes déclarations du ministre de la Santé Max Limoukou, la prudence est néanmoins de mise. Ainsi, par mesure de précaution,  l’Office des ports et rades du Gabon (OPRAG) a annoncé la « mise en quarantaine systématique » des navires provenant des pays touchés par l’épidémie. 

C’est à l’occasion d’un point de presse tenu ce lundi 2 mars 2020, que le directeur général de l’Office des ports et rades du Gabon (OPRAG) Apollinaire Alassa, a révélé cette information capitale. Alors que les risques liés au Coronavirus se multiplient avec de nouveaux cas chaque jour, le responsable de l’Autorité portuaire a pris la décision de « mettre en quarantaine systématique » les navires provenant des pays touchés par l’épidémie. 

En effet, cette décision qui s’inscrit dans la continuité des mesures du gouvernement visant à sécuriser les frontières afin de contrer et prévenir l’entrée du coronavirus dans le pays tout en sécurisant nos frontières, s’appliquera essentiellement aux navires provenant des pays « où il y a des cas de coronavirus avérés ». Il s’agira donc de « laisser ses navires en rade pendant au moins 14 jours ». 

Avec plus de 90 % des marchandises entrant au Gabon qui transitent par les différents quais, cette décision d’Apollinaire Alassa par ailleurs membre du comité de crise sur cette épidémie de Coronavirus mis en place par le gouvernement, s’inscrit donc à la fois dans la volonté de sécuriser les frontières tout en sécurisant l’activité économique. A noter que « les seules personnes habilitées à pénétrer dans ces navires quand ils sont en rade, sont les agents de santé commis à cet effet ». 

Ces derniers, « équipés de masques et outillés avec des uniformes et le thermoflash, iront donc à bord des navires pour examiner l’état de santé de l’équipage avant d’agir ». Autant de mesures qui devraient favoriser la confiance des opérateurs économiques en l’Oprag et qui soulignent la volonté de cette entité, d’appliquer des mesures strictes de protection.

Laissez votre commentaire

Ladji Nze Diakitéhttps://www.gabonmediatime.com
Titulaire d'un Master en Audit, Contrôle de Gestion et aide à la Décision, passionné de journalisme, j'analyse au quotidien l'actulaité économique du Gabon et du continent Africain ainsi que l'actualité sportive.
Enami Shop