vendredi,25 septembre 2020
Accueil Derniers articles Coronavirus : le gouvernement se déresponsabilise de la communauté gabonaise vivant...

Coronavirus : le gouvernement se déresponsabilise de la communauté gabonaise vivant en Chine

Alors qu’il vient d’annoncer de nouvelles mesures visant à renforcer la sécurité de nos frontières suite à « l’urgence mondiale » que représente désormais le Coronavirus chinois, le gouvernement semble se désengager de la communauté gabonaise présente dans la province de Wuhan. En effet, dans un communiqué parvenu à la rédaction  de Gabon Media Time, ce dernier indique que les ressortissants gabonais « peuvent regagner le territoire national si tel est leur souhait ». Une décision qui interroge aussi bien sur le fond que sur la forme. 

Incohérence, tentative de semer le doute auprès de l’opinion ou volonté de se donner bonne conscience, telles sont les observations que l’on pourrait faire à l’analyse du communiqué du gouvernement sur la situation des ressortissants gabonais présents à Wuhan. Alors même qu’il vient d’annoncer la fermeture des frontières pour les passagers en provenance de l’Empire du milieu, le gouvernement Nkoghe Bekale vient dans le même temps, d’annoncer l’ouverture desdites frontières pour les ressortissants gabonais. 

En effet, soulignant tout d’abord « qu’aucun cas de contamination n’a été enregistré parmi nos compatriotes vivant en Chine », le gouvernement a indiqué que « tous nos compatriotes actuellement en séjour en Chine pour des raisons d’études ou autres, peuvent regagner le territoire national si tel est leur souhait ». Folklorique, voire incongrue, cette annonce opportuniste d’un gouvernement n’ayant pas souhaité rapatrier ses ressortissants au tout début de cette crise sanitaire mondiale qui a déjà fait plus de 750 morts et contaminé plus de 35000 personnes, apparaît comme un désengagement vis à vis de ses ressortissants. Une fuite en avant de la clique de Nkoghe Bekale qui sont prêt sans remord à voire des compatriotes périr alors que le gouvernement dispose des moyens pour les mettre à l’abris.   

Loin d’être prompt à réagir au moment où on l’attend comme c’est très souvent le cas, le gouvernement qui jusquelà n’a apporté aucune aide significative à ces étudiants et stagiaires gabonais désormais fortement exposés à ce mystérieux virus, vient donc une nouvelle fois briller par son manque de clairvoyance. En abandonnant ces jeunes à leur triste sort, Nkoghe Bekale and co, s’inscrivent dans une posture qui pourrait un peu plus ternir leur image. 

Bien qu’il ait été concevable que pour des raisons de santé et de sécurité nationale, ces resortissants aient été confinés à Wuhan sans réelle moyen de rapatriement au regard de la faiblesse du dispositif sanitaire local, cette décision tardive et opportuniste, pourrait avoir pour effet d’accentuer l’angoisse et l’inquiétude à la fois des ressortissants gabonais de Chine mais aussi et surtout de leurs parents présents sur place. 

Disons le sans ambage, le gouvernement par ce communiqué a choisi un langage alambiqué et édulcoré pour dire à ces compatriotes « débrouillez-vous ». Un gouvernement irresponsable qui n’a plus honte de l’être.

Laissez votre commentaire

Global Media Time Gifpx
Mondjo Mouegahttp://gabonmediatime.com
Titulaire d'une Licence en droit, l'écriture et la lecture sont une passion que je mets au quotidien au profit des rédactions de Gabon Media Time depuis son lencement le 4 juillet 2016 et de GMTme depuis septembre 2019. Directeur des Rédactions et Rédacteur en chef de GMTme
Street 103 Gabon Gmt