vendredi,18 septembre 2020
Accueil Derniers articles Coronavirus : le gouvernement interdit les rassemblements de plus de 50 personnes,...

Coronavirus : le gouvernement interdit les rassemblements de plus de 50 personnes, quid de Mont-Bouet?

C’est par le biais d’un point de presse donné nuitamment ce vendredi 13 mars que le ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement Edgard Anicet Mboumbou Miyakou, a communiqué sur les nouvelles mesures visiblement plus drastiques, pour faire face à la pandémie du Coronavirus Covid-19 dont le Gabon a enregistré son premier cas depuis le jeudi 12 mars. Des décisions prises par l’exécutif, il y a entre autres, l’interdiction des rassemblements de plus de 50 personnes. Une mesure étrange, compte tenue de la complexité de sa mise en application. 

La présence effective de son premier cas de patient atteint de Coronavirus au Gabon a conduit le gouvernement à prendre des mesures strictes et rigides afin d’éviter que ledit virus puisse se propager et infecter le plus grand nombre. Des instructions portant en elles la volonté de combattre efficacement ce virus, sachant qu’à l’heure actuelle, il est très difficile excepté sa famille, de faire l’inventaire des personnes qui ont été infectées après être entrées en contact avec le patient zéro. 

Excepté la mesure prise par arrêté du ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche scientifique et du Transfert des technologies, Jean de Dieu Moukagni Iwangou portant « fermeture provisoire des établissements d’enseignement supérieur publics et privés sur l’étendue du territoire national », celle relative à la fermeture des bars et boîtes de nuit sur toute l’étendue du territoire, l’interdiction des attroupements de plus de 50 personnes est l’une des mesures strictes adoptées par le gouvernement. 

Une mesure qui interpelle en raison de sa mise en application. Interdit des rassemblement de plus de 50 personnes soit mais quid des rassemblements dans les grandes surfaces et grands magasins ou encore le marché Mont-Bouet quand on sait que ces endroits qui vont nécessairement concentrer plus de 50 personnes seront encore ouverts et accessibles au public. Et que dire des lieux de culte fréquentés chaque semaine avec des pics le dimanche, pour la messe dominicale ? Comment vont-il appliquer cette mesure dans de telles conditions et en pareil contexte ? Le Gabon était-il finalement préparé comme le prétendait Julien Nkoghe Bekale avant que n’apparaisse ce premier cas ? 

La mise en application de toutes les mesures efficaces vantées et de conviction auprès de l’opinion de ce que le Gabon est paré et préparé pour combattre ce virus commence à susciter interrogations et remise en cause auprès de l’opinion. A l’instar du CIRMF sollicité pour des cas suspectés à Libreville alors que le gouvernement parlait de deux  laboratoires renforcés en équipement et destinés au dépistage du Covid-19 et certifiés OMS, qui visiblement ne sont toujours pas opérationnels.

Laissez votre commentaire

Global Media Time Gifpx
Pharel Boukikahttp://gabonmediatime.com/
Titulaire d'une Licence en Communication, d'une Licence en Economie et Gestion et d'un Master en droit Privé, mon appétence pour le journalisme est mise en exergue au quotidien à travers mes analyses sur Gabon Media Time dont je suis le Rédacteur en Chef.
Street 103 Gabon Gmt