jeudi,9 décembre 2021
AccueilA La UneCoronavirus : le Gabon opte pour le traitement par la chloroquine

Coronavirus : le Gabon opte pour le traitement par la chloroquine

Ecouter cet article

L’adoption et l’usage certain de la Chloroquine au Gabon dans la lutte contre la pandémie de Covid-19 est  l’information majeure excepté celle relative à la découverte d’un 7e cas de patient atteint du Coronavirus. L’annonce a été faite par le Dr Guy Patrick Obiang Ndong président du comité du plan de veille et de riposte contre l’épidémie du coronavirus à l’occasion de sa traditionnelle conférence de presse de ce mercredi 26 mars 2020. La chloroquine cette molécule qui actuellement fait débat un peu partout en Europe fait partie du protocole thérapeutique pour traiter les patients atteints de Coronavirus. 

Le gouvernement gabonais a décidé de prendre le taureau par les cornes en adoptant une mesure qui fait encore débat dans d’autres pays durement touchés par la pandémie du Coronavirus comme la France plus encline à adopter un traitement au vaccin. Le Dr Guy Patrick Obiang Ndong hier a informé l’opinion de ce qu’en concertation avec le Comité scientifique sur les protocoles thérapeutique, le Gabon a opté pour l’utilisation de la Chloroquine. « La position du Comité scientifique est l’adoption des trois protocoles thérapeutiques qui sont recommandés, à savoir : la chloroquine, l’hydroxychloroquine en association avec l’azithromycine, et Lopinavir/ritonavir », a-t-il déclaré. 

Le Comité scientifique, a précisé le Dr Guy Patrick Obiang, s’est engagé en faveur d’un arsenal thérapeutique diversifié, afin de garantir plus de chance de vaincre le virus en tenant compte de la particularité des patients, car conscient de ce que « tous les patients ne seront pas sensibles au même protocole thérapeutique et toutes les personnes contaminées au Covid-19 ne sont pas mises sous traitement », a-t-il ensuite indiqué. 

Précisant enfin la spécificité du traitement à la chloroquine, le secrétaire général du ministère de la Santé n’a pas manqué d’informer de ce que le protocole tient compte des critères d’éligibilité qui seront précisés dans le rapport du Comité scientifique et sur les protocoles thérapeutiques évoqué ne seront appliqués qu’aux « personnes qui présentent des complications respiratoires ». 

A noter que la distribution et la dispensation futures de ces médicaments seront strictement encadrées et disponibles uniquement dans les officines et les pharmacies afin d’éviter une éventuelle rupture de stock. L’occasion pour le docteur de préciser aux Gabonais que ce traitement à la chloroquine ne doit pas être administré de façon préventive mais seulement de façon curative. 

Laissez votre commentaire

Henriette Lembethttp://gabonmediatime.com/
Journaliste Le temps est une donnée fatale à laquelle rien ne résiste...
Pub_Moov Money BGFIBank
Enami Shop