vendredi,7 août 2020
Accueil A La Une Coronavirus : la CEA annonce une baisse de la croissance du continent...

Coronavirus : la CEA annonce une baisse de la croissance du continent africain

182424 cas confirmés dans le monde dont 81053 en Chine principal partenaire du continent qui a enregistré plus de 3111 décès et de nombreux pays africains touchés dont le Gabon, le Coronavirus Covid-19 est en quelques mois devenu une véritable crise sanitaire majeure. Mais audelà de l’aspect sanitaire, il pourrait annihiler les efforts faits par les gouvernements africains pour renouer avec la croissance, puisque les spécialistes de la Commission économique pour l’Afrique des Nations unies (CEA) planchent pour une baisse du niveau attendu de 3,2 à 1,8%. 

- Advertisement -Global Media Time Gifpx

Il y a quelques semaines Jean-Pierre Favennec, spécialiste des questions de l’économie de l’énergie notamment, soulignait déjà la « situation très compliquée » que s’apprêtaient à vivre les pays exportateurs de pétrole, et aujourd’hui c’est la Commission économique pour l’Afrique des Nations unies (CEA) qui en a remis une couche en annonçant de nouvelles prévisions peu reluisantes notamment pour l’Afrique centrale.

En effet, réuni le 13 mars dernier à Addis Abeba en Ethiopie, les experts de la CEA ont évalué les conséquences du Covid-19 en Afrique notamment sur la perturbation des chaînes d’approvisionnement, la demande de pétrole, le ralentissement des investissements et bien évidemment les exportations de pétrole. Et au regard de toutes ces données il en ressort que le taux de croissance devrait finalement se situer autour de 1,8% contre les 3,2% initialement prévus. 

Ce taux de croissance en baisse intimement lié aux pressions inflationnistes dues non seulement aux pénuries mais également à l’augmentation imprévue des dépenses de santé, pourrait être le taux le plus bas de ces trois dernières années. Si pour l’heure elle demeure une hypothèse dans un contexte où les observateurs n’anticipent pas un retour à la normale avant 2023, cette baisse prévue du taux de croissance souligne la dépendance du continent vis à vis de l’Empire du milieu. 

Laissez votre commentaire

Mouss Gmt
Ladji Nze Diakitéhttp://www.gabonmediatime.com
Titulaire d'un Master en Audit, Contrôle de Gestion et aide à la Décision, passionné de journalisme, j'analyse au quotidien l'actulaité économique du Gabon et du continent Africain ainsi que l'actualité sportive.
Street 103 Gabon Gmt