jeudi,29 octobre 2020
Accueil A La Une Coronavirus : entre inquiétudes et craintes, les étudiants gabonais de Wuhan livrés...

Coronavirus : entre inquiétudes et craintes, les étudiants gabonais de Wuhan livrés à eux-mêmes

Alors que l’épidémie liée au mystérieux Coronavirus chinois continue de s’accélérer aussi bien dans l’empire du Milieu qu’à travers le monde, de nombreux pays africains dont les ressortissants sont localisés dans la ville de Wuhan en Chine se mobilisent. Dans ce contexte on aurait pu penser qu’avec un peu plus d’une centaine d’étudiants présents dans cette ville, le Gabon aurait pu en faire autant, or selon les étudiants présents sur place rien n’est fait jusquelà. 

Capitale tentaculaire de la province du Hubei au centre de la Chine, la ville de Wuhan est aujourd’hui la plus connue de l’empire du Milieu mais pour de mauvaises raisons. Lieu à partir duquel s’est déclenchée la terrifiante épidémie  liée au mystérieux Coronavirus, Wuhan est aussi bien connue des autorités gabonaises, puisque abritant une communauté estudiantine non négligeable. 

Et justement, c’est cette communauté qui est aujourd’hui l’objet de toutes les attentions au niveau national. En effet, si dans nos murs le gouvernement a rassuré les populations sur la prise en compte du danger dont le bilan s’élève aujourd’hui à 6 057 contaminations dans le monde, pour la communauté gabonaise de Chine c’est l’incompréhension. 

Ainsi, alors que les autorités d’autres pays africains s’activent pour rapatrier leurs ressortissants, pour ce qui est de la communauté gabonaise, l’ambassadeur du Gabon en Chine, Baudelaire Ndong Ella, a quant à lui adressé une « note » dans laquelle il invite ses ressortissants, à « éviter les lieux publics, porter un masque, limiter les contacts physiques, ou encore s’abstenir de voyager dans les zones affectées par l’épidémie ».

Joint par la rédaction de Gabon Media Time, un étudiant présent sur place nous a fait savoir que malgré les appels répétés à l’ambassade, puis au ministère de la Santé et celui des Affaires étrangères, aucune suite ne leur a été donnée. Un manque de communication, qui entretient la psychose au sein d’une communauté semblet-il, livrée à elle-même.

Laissez votre commentaire

Ladji Nze Diakitéhttp://www.gabonmediatime.com
Titulaire d'un Master en Audit, Contrôle de Gestion et aide à la Décision, passionné de journalisme, j'analyse au quotidien l'actulaité économique du Gabon et du continent Africain ainsi que l'actualité sportive.
Global Media Time Gif 2px
Bestheinfusion