Coronavirus : Dieudonné Minlama pour une stratégie nationale de prise en charge des personnes touchées

Gabon Gabonmediatime Dieudonné Minlama Mintogo
Dieudonné Minlama Mintogo, président du parti d'Ensemble Pour la République (EPR) © D.R.

Ancien candidat à l’élection présidentielle d’août 2016 et acteur majeur de la vie politique gabonaise le président d’Ensemble pour la République Dieudonné Minlama Mintogo a, dans une déclaration rendue publique ce mardi 24 mars 2020 tenu à donner son point de vue sur la situation sanitaire que traverse le pays liée à la propagation du Covid-19. S’il a salué l’ensemble des mesures mise en place par le gouvernement, il a appelé à la mise en place d’une stratégie nationale de prise en charge des personnes  soupçonnées ou atteintes du Coronavirus. 


 Dans sa déclaration, le leader d’Ensemble pour la République s’est tout d’abord félicité des mesures prises par le gouvernement ces deux dernières semaines pour éviter une propagation de cette pandémie, mais Dieudonné Minlama Mintogo a invité les populations « au respect scrupuleux de  toutes les décisions prises à cet effet ».

Souhaitant être une force de proposition en cette période de crise majeure, le président de l’Observatoire national de la démocratie a demandé au gouvernement  de définir une stratégie nationale de prise en charge des personnes soupçonnées ou atteintes du Coronavirus. Selon Dieudonné Minlama celle-ci devrait permettre « de détecter et de prendre en charge,  au niveau de chaque province , les victimes de cette pandémie ». En cas d’une évolution plus importante de la pandémie , on ne saurait se contenter des seuls centres de prise en charge situés à Libreville.

Si Dieudonné Minlama Mintogo a relevé que la mise en oeuvre de cette proposition nécessiterait la mobilisation  d’importantes ressources financières, logistiques, technologiques et humaines, il a encouragé le gouvernement à associer  les retraités , le secteur privé, les organisations de la société civile et la communauté internationale dans la définition et la mise en oeuvre de celle-ci.

Laissez votre commentaire