vendredi,18 septembre 2020
Accueil A La Une Coronavirus : déjà une douzaine de personnes mises en quarantaine

Coronavirus : déjà une douzaine de personnes mises en quarantaine

Depuis le jeudi 12 mars 2020,date de l’annonce officielle du premier cas positif au Coronavirus après analyse réalisée au Centre international de recherches médicales de Franceville (Cirmf), le gouvernement gabonais s’est attelé à effectuer des investigations poussées afin de prévenir une éventuelle propagation dudit virus dans le territoire. Des investigations qui ont abouti à la mise sous quarantaine de 12 personnes, en provenance des pays à haut risque et quelques membres de la famille du jeune compatriote de 27 ans testé positif au Covid-19. 

Plus que de rumeur, le Coronavirus est depuis 72 heures une réalité gabonaise. Si la déclaration faite le jeudi écoulé par le port-parole du gouvernement Edgard Anicet Mboumbou Miyakou a suscité des inquiétudes dans l’opinion, elle a servi de base au gouvernement pour adopter des mesures d’urgence afin d’enrayer toute propagation de ce virus qui fait des ravages sous d’autres cieux à l’instar de l’Italie qui approche la barre de 1500 morts pour plus de 10.000 personnes atteintes.

Ainsi, le gouvernement a entrepris de confiner, à domicile, l’ensemble des personnes ayant été exposées à ce virus. Il s’agit principalement de tous les passagers en provenance des pays déclarés à haut risque par l’Organisation mondiale de la santé (OMS). A ceux-ci s’ajoutent les membres de la famille du patient 0. 

Au total, ce sont donc 12 personnes qui ont été placées en confinement dans le pays selon Dr Guy Patrick Obiang, responsable adjoint de la coordination nationale de riposte contre le Covid-19. Par ailleurs, lors du point de presse qu’il a animé il a indiqué que des investigations se poursuivent et que les populations ne devraient pas être inquiétées. « les équipes d’investigation sont à pied d’œuvre pour rechercher toutes les personnes avec lesquelles ce jeune compatriote a été en contact durant les 24 heures qu’il a passées à Libreville avant de signaler les symptômes qu’il présentait », a-t-il conclu. Des mesures préventives qui peuvent sembler dures pour cette famille mais indispensables et qui devraient tout logiquement s’intensifier en cas d’un énième signalement.

Laissez votre commentaire

Global Media Time Gifpx
Street 103 Gabon Gmt