mercredi,8 décembre 2021
AccueilA La UneCoronavirus : de nombreux pays rapatrient leurs ressortissants, les Gabonais attendent un...

Coronavirus : de nombreux pays rapatrient leurs ressortissants, les Gabonais attendent un signe

Ecouter cet article

Passée de simple épidémie début janvier à « urgence mondiale » quelques semaines plus tard, l’épidémie liée au mystérieux Coronavirus chinois continue de créer la psychose à travers le monde. Avec aujourd’hui pas moins de 17000 personnes infectées et déjà plus de 300 morts à travers le monde, l’épidémie gagne du terrain et pousse notamment de nombreux pays africains au rapatriement de leurs ressortissants. Dans ce contexte, malgré une centaine d’étudiants présents à Wuhan, le Gabon semble pourtant loin de prendre des décisions visant à rassurer sa communauté. 

La capitale tentaculaire de la province du Hubei au centre de la Chine, continue de faire parler d’elle à travers son mystérieux virus qui a déjà contaminé un peu plus de 17000 personnes et en a tué plus de 350 autres. Désormais considérée comme une « urgence de portée internationale» par l’Organisation mondiale de la santé (OMS), l’épidémie de coronavirus a obligé  plusieurs pays africains à prendre des mesures de précaution sanitaires supplémentaires, ainsi qu’à procéder à des rapatriements. 

En effet, comme nous l’a confirmé une source proche de ce dossier complexe et délicat, mongoliens, jordaniens et indiens ont été rapatriés, à l’instar des 167 ressortissants marocains présents à Wuhan. Dans le même ordre d’idées, l’Algérie a envoyé un avion aujourd’hui qui devait rapatrier 36 de ses étudiants, ainsi que 10 Tunisiens et quelques Libyens. Les ressortissants ivoiriens et congolais présents sur place s’apprêtent eux aussi à regagner leur pays puisque leurs gouvernements respectifs s’activent pour prendre leurs dispositions. Par contre, côté gabonais c’est le calme plat. 

Toujours entre inquiétudes et craintes, les étudiants gabonais présents sur place n’ont jusque là reçu que cette note de l’ambassade qui indiquait « d’éviter les lieux publics, porter un masque, limiter les contacts physiques, ou encore s’abstenir de voyager dans les zones affectées par l’épidémie ». Pour ce qui est d’un hypothétique rapatriement, aucune nouvelle pour l’heure malgré l’excellence tant vantée des relations sino-gabonaises, vieilles de 45 ans. 

Côté gouvernement gabonais, depuis le communiqué du 24 janvier dernier, aucune nouvelle rassurante. Dans l’expectative, étudiants gabonais de Wuhan restent confinés chez eux, en espérant que cette « urgence de portée internationale » finisse par se tasser et qu’ils pourront reprendre le cours normal de leur vie. Du côté de leurs parents c’est l’angoisse, puisque très peu, voire trop peu de nouvelles sont actuellement disponibles.

Laissez votre commentaire

Ladji Nze Diakitéhttps://www.gabonmediatime.com
Titulaire d'un Master en Audit, Contrôle de Gestion et aide à la Décision, passionné de journalisme, j'analyse au quotidien l'actulaité économique du Gabon et du continent Africain ainsi que l'actualité sportive.
Pub_Moov Money BGFIBank
Enami Shop