Coronavirus : Comilog met en place un Plan de Continuité de son Activité

Comilog Gmt Ok
Intérieur de la direction générale de Comilog © D.R.

C’est dans un communiqué parvenu à la rédaction de Gabon Media Time ce samedi 28 mars 2020  que la direction générale de la Compagnie minière de l’Ogooué (Comilog) a annoncé la mise en place de son Plan de continuité de l’Activité. Cet outil de gestion de son activité intervient dans un contexte de crise liée au Coronavirus au Gabon et répond aux prescriptions gouvernementales, mais surtout aux recommandations du Groupe Eramet. L’objectif étant de protéger les collaborateurs et sous-traitants en limitant leur présence sur les différents sites. 

Depuis l’avènement du Coronavirus au Gabon, le fonctionnement des entreprises dans tous les secteurs d’activité a considérablement été modifié. La situation sanitaire qui prévaut actuellement dans notre pays oblige la Compagnie minière de l’Ogooué (Comilog) à mettre en place un outil de pilotage de son activité qui prend en compte l’évolution de la propagation du virus dans notre pays.

Pour la direction générale de Comilog, le Plan de Continuité de l’Activité permettra de préserver la santé de l’ensemble du personnel de la société. « Le Plan de Continuité de l’Activité a pour objectif de protéger les collaborateurs et sous-traitants en limitant leur présence sur les différents sites. Plusieurs collaborateurs sont en mode télétravail, d’autres en arrêt maladie pour les plus exposés et enfin, des congés ponctuels pour la majeure partie », précise le communiqué. 

La Compagnie minière de l’Ogooué, en bonne entreprise citoyenne et responsable a décidé, à travers ces mesures, de confiner plusieurs de ses salariés à leur domicile. Dans le même temps, tous les stagiaires, CAJ et MAD sont suspendus jusqu’à nouvel ordre. Une décision qui intervient au regard de l’évolution de la situation sanitaire du pays, des prescriptions gouvernementales et des recommandations du Groupe Eramet auquel l’entreprise gabonaise appartient.

Par ailleurs, l’activité minière ne pouvant pas être stoppée définitivement, Comilog a tout prévu pour que le service minimum se fasse dans les meilleures conditions. En effet, pour « les salariés et sous-traitants en activité, les règles sanitaires sont renforcées, avec la distribution de gels hydroalcooliques, l’installation de stations de lavage des mains, la fourniture de gants et masques ainsi que la prise de température à l’entrée des sites, à l’aide de thermo-flash, par nos équipes de sûreté et santé…», précise la direction générale de l’entreprise.

Aussi, l’accès aux sites industriels est interdite aux visiteurs. En ce qui concerne l’hôpital Comilog, des directives ont déjà été diffusées auprès des populations. Dans le contexte de crise sanitaire actuel, les personnes dans le besoin ne doivent s’y rendre qu’en cas d’extrême nécessité. Quant à celles ayant des symptômes du Covid-19, l’hôpital a mis à disposition des numéros spéciaux, afin qu’elles soient prises en charge sanitaire, avec la contribution des services de santé de la province du Haut-Ogooué.

Laissez votre commentaire