mercredi,23 septembre 2020
Accueil A La Une Coronavirus : Ali Bongo choisit Facebook pour rassurer les populations

Coronavirus : Ali Bongo choisit Facebook pour rassurer les populations

Alors que l’opinion et la presse ont pointé du doigt et fustigé son silence et ses absences répétées devant les défis que connaît son pays le Gabon, pays qu’il administre, et eu égard, surtout à ce silence observé depuis l’apparition du premier cas de Coronavirus Covid-19 au Gabon, Ali Bongo Ondimba s’est résolu presque sous la contrainte à sortir de son silence. Attendu pour une intervention à la télévision comme il a habitué les Gabonais, c’est finalement et étrangement sur les réseaux sociaux, Facebook notamment, qu’Ali Bongo a choisi de s’adresser à son peuple. Un choix qui risque de soulever comme depuis plusieurs mois, les mêmes questions existentielles relatives à la gestion du Gabon. 

Cette sortie sur un canal de communication non officiel du président de la République Ali Bongo Ondimba en réponse aux multiples interrogations sur son silence face à la pandémie de Covid-19 qui touche le Gabon va certainement alimenter les débats de l’opinion et donner du grain à moudre à l’opposition qui se fait un malin plaisir de gloser sur cette communication du Chef de l’Etat. 

C’est ce Lundi 16 mars 2020, nuitamment, que le président de la République Chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba s’est adressé à son peuple en marge de l’apparition du premier cas de coronavirus au Gabon. Un message posté sur son compte officiel facebook et qui a surpris plus d’un. Sur cette plate forme certes moderne mais loin des canaux de communication officiels, Ali Bongo Ondimba a évoqué la prise des mesures qui « visent à entraver la diffusion du virus d’un individu à un autre. Elles sont proportionnées et adaptées à l’évolution de la situation, quand bien même à ce jour un seul cas a été testé positif au Covid-19 sur notre territoire » a t-on pu lire.   

Appellant ensuite à la coopération de chacun, face à cette pandémie et la prise de conscience de chacun devant le combat que doivent mener tous les Gabonais en synergie avec le gouvernement, Ali Bongo a fait appel au sens des responsabilités de ses concitoyens. « Je compte sur vous pour les respecter strictement. C’est une question de civisme , de solidarité et de responsabilité. La santé de tous est entre les mains de chacun. Par ailleurs, des mesures ont également été prises pour garantir l’acheminement sur notre territoire des denrées alimentaires. Les magasins et marchés sont et seront approvisionnés tout à fait normalement » at-il écrit.  

Une sortie qui toutefois interpelle. La communication gouvernementale et même parfois présidentielle a souvent fustigé le contenu véhiculé sur facebook, le qualifiant parfois de lit et de foyer des informations fausses, mensongères et diffamatoire prosaïquement appelées fake news. Comment le président peut-il opter pour ce canal pour une adresse solennelle à la Nation alors qu’il aurait pu les rassurer par sa voix, sa présence et compagnie qui n’auraient pas été de refus en ces temps de crainte et de panique. 

« Facebook n’est pas l’endroit où il doit s’adresser à son peuple. Le Président doit aller a la recherche des siens, les rassurer, aller dans les hôpitaux, vérifier l’existence effective des mesures. Pour moi il est toujours absent et cette sortie ne change rien » at-on pu lire en réaction à cette sortie du Chef de l’État qui a été diversement appréciée.

Laissez votre commentaire

Global Media Time Gifpx
Pharel Boukikahttp://gabonmediatime.com/
Titulaire d'une Licence en Communication, d'une Licence en Economie et Gestion et d'un Master en droit Privé, mon appétence pour le journalisme est mise en exergue au quotidien à travers mes analyses sur Gabon Media Time dont je suis le Rédacteur en Chef.
Street 103 Gabon Gmt