jeudi,25 novembre 2021
AccueilA La UneCOP26: Ali Bongo interpelle le G20 sur sa responsabilité pour une réduction...

COP26: Ali Bongo interpelle le G20 sur sa responsabilité pour une réduction des émissions de gaz à effet de serre

Ecouter cet article

Présent à Glasgow en Écosse pour la 26ème conférence des parties pour le climat (COP26), le chef de l’Etat Ali Bongo Ondimba s’est exprimé devant ses pairs chefs d’Etat et de gouvernement ce lundi 01 novembre 2021. Occasion une fois de plus pour le numéro un gabonais d’appeler les 20 nations les plus pollueurs de soumettre de nouveaux plans nationaux sur le climat.  

C’est aux côtés de personnalités tel que le Premier ministre britannique Boris Johnson, le président des Etats-Unis Joe Biden, le président congolais Félix Tshisekedi, le président Français Emmanuel Macron ou encore le secrétaire général de l’ONU Antonio Guterres que le chef de l’Etat a pris part à cette COP26. Une rencontre placée sous le sceau de la nécessité de s’engager un peu plus pour la lutte contre le changement climatique. 

A la suite d’autres chefs d’Etat ou encore du secrétaire général de l’ONU qui a dénoncé du haut de la tribune « l’addiction aux énergies fossiles », Ali Bongo Ondimba a, lors de son allocution, appelé à une prise de conscience sur la question climatique. « L’heure est grave, mais rien n’est perdu. Nous devons tout faire pour combler le gap et atteindre l’objectif de 1,5 degré Celsius », a-t-il lancé. 

Une position qui cadre avec celle du G20 qui a réaffirmé à l’unisson l’objectif de limiter le réchauffement à +1,5°C par rapport à l’ère pré-industrielle, ajoutant une ambition de neutralité carbone autour du milieu du siècle et la fin des subventions aux centrales à charbon à l’étranger. D’ailleurs interpellant cette organisation, le président gabonais a appelé ces pays membres « qui représentent 80 % des émissions mondiales, à soumettre de nouvelles NDC conformes à 1,5 degré ».

Laissez votre commentaire

Enami Shop