Coopération AFD-Gabon : 32 milliards de francs pour redynamiser le secteur sanitaire

© D.R

Ce jeudi, Laetitia Dufray, l’Agence française de développement (AFD) pour le Gabon, a présidé une réunion qui validait la mise en œuvre de la deuxième partie du Plan National de Développement Sanitaire (PNDS). Une étape qui sera financée par l’AFD à hauteur de 32 milliards 750 millions de francs, plus précisément.

Un investissement destiné à améliorer les infrastructures hospitalières, de même que les conditions d’exercice des professionnels, particulièrement ceux qui sont affectés à l’intérieur du pays, notamment dans la Ngounié, l’Ogooué Ivindo, le Woleu-Ntem et le Haut-Ogooué.

Le Secrétaire Général du ministère de la Santé l’a d’ailleurs précisé lors de son allocution, au cours de ladite réunion. «Ce financement permettra de prolonger les efforts du gouvernement entamés à Libreville et dans tous les chefs-lieux de provinces, dans le sens de l’amélioration de l’offre de soins par la construction des Centres Hospitaliers Universitaires et Centres Hospitaliers Régionaux».

Cette enveloppe va permettre aux structures hospitalières de mieux s’assurer contre le paludisme et ainsi mieux le prendre en charge. Par ailleurs, le projet envisage une meilleure prise en charge du personnel de santé affecté dans les régions, afin d’en assurer le maintien.

Ainsi une acquisition de véhicules sera faite notamment pour les responsables des centres hospitaliers. Mais par dessus tout, le projet doit permettre d’assurer une formation de qualité au personnel de santé. Un guide de gestion prévisionnel des emplois et des compétences sera mis en place, afin d’évaluer les évolutions des objectifs du projet.

Joël Lanti Ndigi III

Laissez votre commentaire

Laisser un commentaire