Contestation Can 2017 : Des jeunes de l’opposition arrêtés

Alors qu’ils ont organisé une manifestation anti-Can au rond point de Nkembo ce mercredi 18 janvier 2017 dans le deuxième arrondissement de Libreville, Marceau Malekou, Melvin Gondjout, Alex Haore et Barry Ndimal, tous membres du mouvement pro-Ping, Jeunesse de l’opposition unie pour la résistance (JOUR) ont été dispersés par des agents des forces de l’ordre et de sécurité. 

La manifestation qu’ils ont entamé aux environs de 14 heures n’aura duré que le temps d’une étincelle. Partis de Sotéga, les membres de la Jour se sont dirigés vers le rond point de Nkembo où ils ont brandi des banderoles avec des messages de protestation contre la Coupe d’Afrique des nations organisée par le Gabon.

Joint au téléphone, un membre de la J.O.U.R nous confie : « nous avons quitté les lieux, c’est plus tard qu’ils ont été arrêtés par des policiers en civil qui nous ont filé. » Précisant par la suite : « nous sommes en train de chercher vers quel poste de police ils ont été emmenés ».

Rappelons que le porte-parole du gouvernement, Alain Claude Bilie-by-Nzé, lors de sa dernière sortie médiatique à la maison George Rawiri, annonçait que tout acte visant à boycotter le déroulement de la Can, devait être sanctionné par des arrestations. Quid de la liberté de manifestation ?

Laissez votre avis