Congrès ordinaire PDG : Ali Bongo sonne le tocsin du renouvellement des responsables politiques

Ali Bongo Ondimba © D.R

Ce dimanche 10 décembre, s’est déroulé au stade d’Angondjé dans la commune d’Akanda, la cérémonie de clôture du 11ème congrès ordinaire avancé du Parti démocratique gabonais (PDG). Le «Distingué camarade président», Ali Bongo Ondimba a au cours de son discours de circonstance, appelé les militants et sympathisants de cette formation politique au rassemblement mais aussi au rajeunissement du personnel.

Placé sous le thème «la régénération et la revitalisation», ce congrès aura été l’occasion de réaffirmer la nécessité pour le parti au pouvoir de donner un nouveau souffle à son fonctionnement. Lequel devrait pousser désormais, à plus d’engagement et de dynamisme sur le terrain de la part de ses membres.

Trois temps forts ont marqué cette cérémonie de clôture du 11e Congrès ordinaire avancé du Parti démocratique gabonais : la plénière, la lecture du rapport général du congrès et la présentation du nouveau Secrétariat exécutif. Cette nouvelle équipe a la lourde tâche de mettre en œuvre la feuille de route du parti qui participe de sa régénération et sa revitalisation.

Concernant le renouvellement des responsables des structures de base, Ali Bongo n’a pas manqué d’attirer l’attention des militants sur la nécessité d’adopter une nouvelle approche mais aussi de renouveler foncièrement le personnel politique du parti. «Le thème de ce 11e congrès était, je vous le rappelle- la régénération et la revitalisation – ce qui signifie que notre parti a besoin de sang neuf et d’idées neuves, il a surtout besoin de renforcer ses fondamentaux en introduisant de nouvelles manières de les faire vivre et surtout de nouvelles personnes pour les incarner»; a t-il souligné.

Autre fait majeur de ce congrès, la nomination de nouvelles têtes au sein du secrétariat exécutif. Au nombre de onze (11), les secrétaires nationaux auront à suivre la matérialisation de la Régénération et de la Revitalisation dans les provinces dont ils ne sont pas originaires. Indiquant que ce changement avait pour objectif  de renforcer le positionnement du parti sur la valeur de l’unité nationale qu’il cultive depuis déjà 50 ans.

Laissez votre commentaire