vendredi,17 septembre 2021
AccueilA La UneConflit Homme-faune: Lee White propose un fonds d'indemnisation des victimes

Conflit Homme-faune: Lee White propose un fonds d’indemnisation des victimes

Ecouter cet article

Le mardi 08 août 2021, le ministre des Eaux et Forêts, le Pr Lee White a au cours de la conférence budgétaire pour l’élaboration de la loi de finances 2022, exposé des projets concernant la résolution du conflit Homme-faune. Le membre du gouvernement a proposé entre autres, la création d’un fonds de compensation des victimes d’incursion des animaux devenues récurrentes à l’intérieur du pays.

Depuis plusieurs semaines, le gouvernement table sur le dossier brûlant du conflit Homme-faune, qui a déjà causé de nombreux dégâts collatéraux dans l’arrière pays. Ainsi, après la mise en place de barrières électriques pour freiner l’irruption d’animaux près des habitations, le ministre des Eaux et forêts a proposé, afin de dédommager les nombreuses victimes recensées ces derniers mois, la création d’un fonds d’indemnisation des victimes.

Lee White envisage ainsi la création d’un Fonds de compensation et de solidarité des victimes du conflit Homme-faune. En plus des mesures servant à protéger les plantations telles que les barrières électriques. Soulignant au passage que des concertations nationales ont été engagées par le gouvernement pour recueillir directement leurs témoignages afin de trouver des solutions adaptées et ciblées à chaque région du pays.

Le membre du gouvernement a également proposé la mise en place d’un mécanisme de gestion durable de la forêt, afin de pousser l’exploitation du bois vers les étapes 2 et 3  de la transformation. Toute chose qui devrait à terme permettre la multiplication par 10 des recettes générées par la forêt, de même que les emplois créés par ce secteur.

La lutte contre les changements climatiques, la bonne gestion et la valorisation des parcs nationaux, ainsi que les questions d’optimisation et d’affectation de terres ont également fait partie des thématiques abordées et  figurent en bonne place dans les futurs plans du ministère des Eaux et forêts pour le compte de l’année 2022. Au terme de son exposé, le Pr Lee White n’a pas manqué de préciser qu’il s’agit des projets prioritaires prévus dans le cadre du Plan d’accélération de la transformation (PAT).

Laissez votre commentaire

Andy Marvine Nzehttp://gabonmediatime.com
Fils de Lambaréné, passionné d'écriture et féru des réseaux sociaux, qui a à cœur d'informer sur l'actualité gabonaise et internationale. Avant j'étais chef de classe, maintenant je suis titulaire d'un Master en Sciences Politiques et relations internationales
Enami Shop