samedi,27 novembre 2021
AccueilDerniers articlesConfinement du Grand Libreville: les forces de l'ordre bientôt autorisées à interpeller...

Confinement du Grand Libreville: les forces de l’ordre bientôt autorisées à interpeller les piétons

Ecouter cet article

C’est au sortir d’une réunion de travail présidée par le ministre Julien Nkoghe Bekale que la ministre d’Etat, ministre de la Défense nationale Rose Christiane Ossouka Raponda a annoncé que les agents de forces de l’ordre seront bientôt autorisés à interpeller et de délivrer des amendes aux personnes non autorisées à circuler. Une décision motivée selon le gouvernement par l’incivisme de nombreux compatriotes qui continuent d’arpenter les différentes artères du Grand Libreville au mépris de la mesure de confinement général qui restreint pourtant les déplacements. 

Depuis l’entrée du confinement intégral du grand Libreville et malgré l’important dispositif sécuritaire déployé dans les différentes artères des communes de Libreville, Akanda, Owendo et Ntoum, il n’est pas rare que des cas d’incivisme soient signalés. C’est notamment le cas des personnes qui décident de circuler librement au mépris des interdictions gouvernementales mettant en danger plusieurs personnes. 

C’est dans l’optique de canaliser les déplacements de personnes non autorisées à circuler que la ministre de la défense a annoncé la mise en œuvre prochaine des contrôles des passants assortis d’amendes, révèle notre confrère de Gabonreview. « Dans quelques jours, ces forces de sécurité et de défense vont commencer à demander à chacune des personnes qui va circuler où elle va et des amendes seront infligées à certains», a indiqué Rose Christiane Ossouka Raponda.

Par ailleurs, le membre du gouvernement a précisé que ce sont les agents de forces l’ordre de 2e et 3e catégories qui seront autorisés à interpeller les passants. Une décision qui vient un peu plus corser les mesures restrictives édictées par le gouvernement dans le cadre de la lutte contre la propagation du Covid-19 sur le territoire. 

Laissez votre commentaire

Lyonnel Mbeng Essonehttps://www.gabonmediatime.com
Journaliste Reporter (Société - Justice - Faits divers )
Enami Shop