Concours d’entrée à l’ENS : les internes exclus une fois de plus

© D.R

Prévu se dérouler du 09 au 11 décembre 2017 prochain le concours d’entrée à l’Ecole normal supérieur (ENS) suscite quelques grincements de dents, pour cause, comme l’année précédente les internes de cet établissement se sont vus priver de participation à ce concours, alors que leur participation était l’une des exigences inscrites au cahier de charges de la Convention nationale des syndicats du secteur éducation.

En effet, alors que la loi n° 1/2005 du 04 février 2005 portant statut général de la fonction publique dans son article 144 dispose que «la formation et le perfectionnement sont un droit et un devoir pour l’agent public permanent», la tutelle vient de faire fie de cette disposition, le dernier concours interne ayant été organisé il y a trois ans durant le passage de Léon Nzouba à la tête du ministère de l’Education nationale.

Ainsi, les dates du concours rendues publiques on note une énième fois que les internes sont mis à l’écart, suscitant dès lors le courroux de certains d’entre eux. «Si l’ouverture du concours d’entrée à l’ENS aux internes déjà en poste est l’une des revendications de la Conasysed, comment comprendre que Nadine Patricia Anguile Obame (…) ait préféré autoriser exclusivement les externes à concourir»; s’interroge l’hebdomadaire La Loupe dans son n° 353 de ce mardi 14 novembre 2017.

Une situation qui met d’ailleurs au goût du jour la question de l’absence de recyclage pour les enseignants, ce qui devrait dès lors contraindre le membre du gouvernement à revoir sa copie, afin que les internes participent également à ce concours.

Laissez votre avis