Concours du Cames 2018 : le Gabon s’enrichit de 4 nouveaux agrégés

Entrée principale de l'Université des sciences de la santé à Owendo © D.R

La 19e édition du concours d’agrégation de médecine du Conseil africain et malgache de l’enseignement supérieur (Cames) qui se tenait à Libreville depuis le 5 novembre dernier, s’est achevée mercredi 14 novembre par la remise des diplômes aux différents lauréats. Au cours de cette cérémonie présidée par le ministre gabonais de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique, Jean de Dieu Moukagni Iwangou, quatre médecins gabonais ont reçu le précieux sésame.

Le concours du Cames 2018 s’est achevé mercredi soir à l’Ecole normale supérieure de l’enseignement technique (ENSET)  par une cérémonie de clôture présidée par Jean de Dieu Moukagni Iwangou, en présence du secrétaire général du Cames, le Pr Bertrand Mbatchi, et de nombreuses personnalités universitaires et politiques africaines. Le moment le plus attendu de la soirée était bien entendu la proclamation des résultats de ce concours d’agrégation, où les candidats ont été récompensés pour leurs apports dans les différentes spécialités en médecine.

Parmi les lauréats, figurent quatre enseignants-chercheurs gabonais sur les cinq présentés par l’Université des sciences de la santé (USS) d’Owendo. Alain Makungu (chirurgie maxillo-faciale), Albert Bang Ntamac (gynécologie), Éliane Kuissi (pédiatrie) et Landry Missounga (rhumatologie) sont ainsi les nouveaux maîtres de conférence dont peut se vanter la médecine gabonaise. Une fierté pour notre pays dans la mesure où ces experts contribuent au renforcement de la formation des médecins ainsi que des prestations médicales au Gabon.

Au total, on dénombre 217 lauréats sur les 261 chercheurs africains qui se sont présentés au concours d’agrégation du Cames, soit un taux de réussite de 83,4%. Même si elle a été entachée d’un incident qui avait entraîné la suspension des travaux vendredi 9 novembre, cette 19e édition s’achève par une note plus que positive.

Laissez votre commentaire