jeudi,17 juin 2021
GIF-Enami Shop_GMT-v3
AccueilDerniers articlesCommonwealth: un acte nécessaire pour la diversification des partenaires selon le PDG

Commonwealth: un acte nécessaire pour la diversification des partenaires selon le PDG

C’est par le biais d’un communiqué lu le samedi 21 mai dernier, par son secrétaire national en charge des Arguments et de la riposte Michel-Philippe Nze, que le Parti démocratique gabonais (PDG) a tenu à se prononcer sur l’adhésion du Gabon au Commonwealth. Un acte nécessaire pour la diversification des partenaires à mettre à l’actif du numéro 1 gabonais Ali Bongo Ondimba. 

Si l’adhésion du Gabon au Commonwealth, organisation intergouvernementale composée de 54 États membres presque tous anciens territoires de l’Empire britannique, par le Gabon suscite des questionnements dans l’opinion, le Parti au pouvoir, y voit « la volonté du chef de l’Etat de multiplier les partenariats aussi bien dans la grande famille de la francophonie dont le Gabon est toujours un éminent membre, que dans les autres grands ensembles communautaires, économiques, culturels et politiques », a précisé Michel-Philippe Nze, secrétaire national en charge des Arguments et de la riposte. 

Le bureau exécutif du Parti démocratique gabonais souscrit donc pleinement à ce projet d’adhésion qui a d’ailleurs été présenté à la Commission des affaires étrangères de l’Assemblée nationale, laquelle a elle aussi marqué son soutien à cette initiative. L’argument économique est celui qui prévaut et il a d’ailleurs conduit Michel-Philippe Nze à rappeler son importance dans « le processus de développement de notre pays en ce qui le permet des échanges tous azimuts et sans exclusif avec différents acteurs économiques internationaux ». 

Pour finir le secrétaire national en charge des Arguments et de la riposte du PDG à marteler au nom de son parti le véritable succès diplomatique que constitue le séjour londonien d’Ali Bongo Ondimba en s’appuyant précisément sur la qualité des personnes qu’il a rencontrées telles que le Prince Charles,  la secrétaire générale du Commonwealth Patricia Janet Scotland et le premier ministre britannique Boris Johnson. 

Laissez votre commentaire

Henriette Lembethttp://gabonmediatime.com/
Journaliste Le temps est une donnée fatale à laquelle rien ne résiste...
Publicité Sunu Assurances Refresh Airtel Prevoyance