Comilog: Alain Ditona viré de la présidence du Conseil d’administration

Alain Ditona Moussavou © D.R

Aux termes du communiqué final du Conseil des ministres ce jeudi 12 avril, Alain Ditona, a été limogé de la présidence du Conseil d’administration de la Compagnie minière de l’Ogooué (Comilog), il a été remplacé par Ruffin Moussavou.

Alain Ditona n’aura visiblement pas survécu à son humiliante garde à vue du 23 au 31 janvier dernier à la Direction générale des recherches (DGR) de la gendarmerie nationale. Comme Juste-Valère Okologho W’Okambat et Paul Mapessi, Alain Ditona, nommé le 1er juin 2017 en remplacement du français Claude Vilain, a été viré de son poste de Président du Conseil d’Administration de la Comilog, lors du Conseil des ministres du 12 avril 2018.

> Lire aussi : Opération «Mamba» : Okologo et Ditona en garde à vue 

Soupçonné de de corruption et de détournement de deniers publics, dans le cadre de l’opération mains propres dite “Mamba”, Alain Ditona, 63 ans, est sous le coup d’une enquête portant sur des malversations financières dans plusieurs dossiers, notamment des «prises de participation» supposées alors qu’il était directeur général de Caisse de dépôts de consignations, ainsi «le rachat des créances d’entreprises publiques dont la CDC est pourtant actionnaire».

Laissez votre commentaire