Cocobeach : il viole, enceinte et fait avorter sa nièce

Samuel Kehinde Eroukou Bami, le "tonton violeur" © L'Union

Samuel Kehinde Eroukou Bami, un sujet nigérien d’une vingtaine d’années, a violé depuis l’âge de 11 ans, enceinte et fait avorter sa nièce à 15 ans, à Massambouet, un campement de pêcheurs non loin de la commune de Cocobeach, dans le département de la Noya; rapporte L’Union.

GABON LIBREVILLE

Selon une source militaire; le présumé violeur aurait passé son temps à exercer sa libito sur sa nièce, la fille de son aîné depuis 2014 alors qu’elle était âgée de 11 ans, jusqu’à ses 15 ans cette année. Le «tonton violeur» menaçait de mort la petite AO si elle ne gardait pas le silence sur ses agissements.

Après l’avoir enceinté, Samuel Kehinde Eroukou Bami, a décidé de recourir à l’avortement en usant d’un procédé de fortune. «Le mise en cause lui faisait boire du pastis mélangé à des doses de café noir. Les parents ont été au courant de la situation lors de l’avortement.»; a confié un OPJ au quotidien L’Union.   

Le père et la mère de la victime sont restés silencieux devant l’acte posé par l’oncle. Selon L’Union, c’est une tierce personne qui a dû dénoncer les faits aux forces de l’ordre.

Arrêté le 13 décembre courant, Samuel Kehinde Eroukou Bami aurait reconnu les faits. Il a donc été déféré devant le procureur de la République près le tribunal judiciaire de première instance de Libreville, vendredi dernier, puis placé sous mandat de dépôt à la Prison Centrale de Libreville.

Laissez votre commentaire