Cocan : magouilles et injustice autour de la distribution des véhicules

L’affaire semble faire grincer des dents chez certains commissaires, qui dénoncent une forme de marginalisation et d’injustice de la part des responsables du comité. Le haut-commissaire du Comité d’organisation de la CAN (Cocan), Christian Kerangall serait mis en cause, certains l’accusant de favoritisme, nous rapporte le site Gabonactu.

En effet, selon le site, Christian Kerangall aurait commis une injustice flagrante dans la distribution récente des véhicules qui ont servi à l’organisation de l’évènement sportif continental en 2017. Ceci, avec la complicité  de Joseph François Sikout, responsable de la Cnomgceni, structure spécialisée dans la logistique des grands évènements sportifs au Gabon.

Les deux personnalités ont offert à certains membres de ce comité les cartes grises personnalisées à l’appui pour respecter une tradition depuis 2012. Cependant, d’autres membres du Cocan ont été lésés. L’on aurait arraché au président de la commission communication, Pablo Moussodji Ngoma, son véhicule (Pajero FA 579 AA), pour l’attribuer semble-t-il à Lin Joël Ndembet, directeur de publication du quotidien L’Union, alors que celui-ci n’a jamais fait parti de ce comité d’organisation.

Autre cas d’injustice rapporté par Gabonactu, le président  de la Fédération gabonaise de football (Fegafoot), par ailleurs membre à part entière du Cocan, Pierre Alain Mounguengui, s’est vu retirer son véhicule pour être attribué à son adjoint, le Général Mangollo (2ème vice-président de la Fegafoot).

Laissez votre avis