La Coalition appelle à la mobilisation autour de Dynamique unitaire ce 2 août

Vincent Boulengui Boukossou © GMT

Après le soutien apporté par le président de la France Insoumise, Jean Luc Mélenchon aux travailleurs gabonais et avant lui par l’ancien candidat à l’élection présidentielle du 27 août 2016, Jean Ping, la Coalition pour la nouvelle République dont il est le leader vient également encourager la lutte que la centrale syndicale mène actuellement pour la défense des droits des travailleurs.

Dans une déclaration parvenue à notre rédaction, la Coalition autour de Jean Ping, qui réunit plusieurs partis politiques de l’opposition fustige la prise de mesures d’austérité qui selon le gouvernement devraient permettre de réduire le train de vie de l’Etat et plus particulièrement la masse salariale. Des affirmations jugées mensongères par ce regroupement qui ne manque pas une occasion de condamner la mauvaise gouvernance à la tête du pays.

Revenant plus particulièrement sur la mise sous bons de caisse des fonctionnaires, la Coalition indique que le discours servi par le gouvernement était faux, car au lieu de se limiter à la province de l’Estuaire «c’est l’ensemble des fonctionnaires du pays qui a été touché». «L’opération de recensement des fonctionnaires qui a été précédée de trois opérations identiques dont on n’a jamais connu les résultats, s’est déroulée dans un cafouillage indescriptible», ont-ils relevé.

En outre, elle a souligné que cette opération relevait plus de la diversion et de l’humiliation supplémentaire des agents publics, et avait «pour but de retarder le paiement des salaires à bonne date : preuve que le Gabon est en situation de banqueroute».

Réitérant sa volonté de voir le Gabon s’ouvrir au principe démocratique et la Coalition pour la nouvelle République «invite les Gabonaises et les Gabonais à se lever comme un seul homme pour la libération de notre pays», demandant, pour conclure, que les populations se rendent massivement au rassemblement organisé Dynamique unitaire le 2 août 2018 prochain au stade de basket d’Awendjé.

Laissez votre commentaire