jeudi,21 octobre 2021
AccueilDerniers articlesCNSS: le Snich se mue en Synapps

CNSS: le Snich se mue en Synapps

Ecouter cet article


C’est le vendredi 12 octobre 2018 que s’est tenu au siège de la Confédération démocratique des travailleurs du Gabon sis à Owendo, le Congrès du Syndicat National des infirmiers et cadres hospitaliers (Snich) qui avait pour objectif la réforme des statuts dudit syndicat. Les travaux qui ont duré près de 24 heures ont débouché non seulement sur l’adoption de nouveau textes de ladite organisation syndicale, mais aussi l’élection et l’installation du nouveau bureau exécutif chargé de défendre les intérêts de ses membres.

Le Syndicat national des infirmiers et cadres hospitaliers qui, jadis regroupait uniquement les personnels des hôpitaux de la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS) fonctionnera désormais autrement. En effet,  lors de ce congrès extraordinaire dit de «la refondation», les statuts de cette structure syndicale ont été vastement réformés dans l’optique de définir clairement son mode de gestion et définir sa nouvelle ligne syndicale.

Cette refonte, selon le président de cette organisation Jean Paul Augié Ollomo, qui se nommera désormais Syndicat national des professionnels de la protection sociale (Synapps)s’avérait indispensable au vu des défis qu’elle devra relever. Il s’agit de faire de l’action syndicale de manière responsable en privilégiant le dialogue social au détriment des revendications et contestations. «Nous voulons inscrire notre organisation dans un mouvement social à l’intérieur duquel les aspirations des salariés et particulièrement celles des adhérents du syndicat seront les préoccupations majeures de la direction générale», a-t-il confié.

Revenant sur la nouvelle ligne syndicale qu’il entend imprimer durant son passage à la tête du Synapps, il a indiqué qu’il sera question de mettre la formation des adhérents au centre des activités de l’organisation. Il s’agira donc de leur inculquer les valeurs du dialogue mais aussi leurs droits et devoirs en tant que syndicalistes,

Par ailleurs, lors de ces assises, les congressistes ont procédé à l’élection et à l’installation  du nouveau bureau exécutif du Synapps dont la présidence sera assurée par Jean Paul Augié Ollomo en remplacement de Cyrille Edou Nsi.

Laissez votre commentaire

Henriette Lembethttp://gabonmediatime.com/
Journaliste Le temps est une donnée fatale à laquelle rien ne résiste...
Enami Shop