CNSS: les retraités exigent le départ de Nicole Assélé pour «incompétence»

Les retraités barricandent l'entrée de la CNSS © GMT

La grogne soulevée depuis l’annonce du passage au trimestre des paiements des retraites est en train d’atteindre son pic. Pour cause, ces derniers ont décidé de passer à l’acte ce mardi 23 avril en barricadant le boulevard de l’indépendance tout en exigeant le départ immédiat de la directrice générale de la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS), docteur Nicole Assélé.

Le mardi 23 avril censé marquer la reprise normale d’activités pour les travailleurs du Gabon après trois jours de pause, revêt un goût particulier du côté de la Caisse nationale de sécurité sociale (Cnss). En effet, les retraités qui avaient déjà lancé un mouvement d’humeur la semaine écoulée ont mis le pied à l’accélérateur. Ils ont barricadé la sortie de cette structure et la voie reliant la station du Pont Mpirah à Renovation, au point qu’il était pratiquement impossible pour les automobilistes de circuler dans cette zone.

N’étant point entendu par la hiérarchie qui n’a daigné sortir pour prendre le pouls en vue d’apaiser les tensions, des pères et mères de familles se sont mis à  scander des cris de revendications et de révolte. Si initialement, les retraités réclament le paiement de leurs pensions et le retour du paiement trimestriel, ils ont exigé le départ de la première autorité de cette entité publique Nicole Assélé.

Pour sa part, la police nationale s’est illustrée par des tentatives d’intimidation des manifestants retraités, pour la plupart des personnes du troisième âge.

Laissez votre commentaire