CNSS : Hausse de la pension retraite en perspective

Siège social de la CNSS à Libreville © GMT

Le sujet a été longuement débattu lors de la rencontre tripartite entre le gouvernement, les syndicats et les responsables de la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS). Cette réflexion est motivée par la nécessité de revaloriser ce pan de la sécurité sociale dont  les taux de cotisations des employés gabonais sont relativement faibles, une nécessité de l’heure en vue des défis que rencontre cet organisme.

Il s’agit donc pour les experts de la CNSS de discuter de commun accord avec les partenaires jusqu’au 10 novembre, pour voir la possibilité de fixer de nouveaux paramètres de calcul des retraites. Une question capitale pour la survie de l’organisme qui pourrait connaître des difficultés à court terme, soit environ 10 ans, si jamais les taux actuels n’étaient pas revus à la hausse.

Pour la directrice générale de la Caisse nationale de sécurité sociale, Nicole Assélé «le système en vigueur depuis plus de 40 ans, est arrivé à essoufflement ; il importe donc de réfléchir ensemble sur les leviers qui assureraient à court, moyen et long termes, la survie de notre système de protection sociale.».

Le taux de prélèvement de l’employeur actuellement pondéré à 2,5%, devrait selon les experts de cette structure être révisé. L’on parle d’une hausse qui passerait du taux actuel à 3,5%, voire 4%, question de garantir des pensions intéressantes aux retraités les plus âgés et de donner à la CNSS, une plus grande marge de manœuvre dans ses interventions.

Laissez votre commentaire