vendredi,14 mai 2021
AccueilA La UneCNSS: 4 641 retraités en attente de leur pension depuis bientôt deux...

CNSS: 4 641 retraités en attente de leur pension depuis bientôt deux ans

C’est à l’occasion de sa rencontre effectuée le mardi 20 avril dernier avec les syndicats de retraités que le Directeur général de la Caisse nationale de sécurité sociale (Cnss) s’est penché sur la situation des agents appelés à la retraite. Patrick Ossi Okori qui s’est montré rassurant sur la prise en charge de leurs cahiers de charges a tout de même révélé que 4641 retraités demeurent en attente de leurs pensions depuis 2 ans déjà.

Alors que la Caisse nationale de sécurité sociale traverse une situation difficile inédite en lien avec la situation économique morose accentuée par la crise sanitaire liée à la Covid-19, le nouveau directeur général a tenu à faire le point sur la vie des retraités. Patrick Ossi Okori est revenu sur l’impasse que connaissent 4641 pères et mères de famille qui, deux ans après, n’ont toujours pas reçu le moindre kopeck.

Une situation qui n’est pas du goût de celui qui en 15 ans d’activités au sein de l’entité qu’il dirige, a noué une relation particulière avec ceux qu’il appelle affectueusement « mes pères et mères ». 

« Ce serait déplorable pour moi de faire souffrir des devanciers. Je suis votre fils », a indiqué Patrick Ossi Okori à l’endroit de ses hôtes. Une dette évaluée à 6 milliards 400 millions FCFA.

En outre, l’homme fort de la Cnss s’est montré rassurant en précisant que « nous sommes dans une situation délicate, mais pas difficile à surmonter, si nous y mettons tous du sérieux », a-t-il conclu. Une sortie pleine d’espoir donc pour les représentants du Syndicat national des retraités (Synaret), l’Association nationale des retraités du Gabon (Anareg), Syndicat national des travailleurs du Gabon (Sntr) et la Confédération syndicale des travailleurs du Gabon (Cstg).

En réaction, le porte-parole desdits syndicats s’est dit prêt, au nom de ses pairs, à accorder sa confiance à Patrick Ossi Okori quant à l’évolution de cette situation qui n’a que trop duré. « Je peux rassurer tous les retraités que le nouveau directeur général maîtrise la situation. Il y a 80% des cas en attente qui seront réglés », a conclu Édouard Nguema, président du Synaret. Vivement la mise en application de ces assurances.

Laissez votre commentaire

Lyonnel Mbeng Essonehttps://www.gabonmediatime.com
Journaliste Reporter (Société - Justice - Faits divers )
Publicité Sunu Assurances Refresh Airtel Prevoyance