CNLCEI: Dieudonné Odounga Awassi remercié !

Dieudonné Odounga Awassi © GMT

A l’issue du Conseil supérieur de magistrature qui s’est tenue ce mardi 3 juillet 2018, Dieudonné Odounga Awassi, magistrat hors hiérarchie qui présidait la très inaudible Commission nationale de lutte contre l’enrichissement illicite (CNLCEI) a été réintégré dans le Corps des Magistrats.

Créée en 2003, la Commission nationale de lutte contre l’enrichissement illicite a toujours été au centre des critiques, notamment pour son silence sur les affaires de détournements de fonds publics. Le 24 mars 2017, à l’initiative du président sortant, la CNLCEI avait publié un communiqué dans lequel elle affirmait que plus de la moitié du budget de l’Etat avait été détourné en 7 ans.

>> Lire aussi : CNLCEI dénonce le détournement de plus de la moitié du budget de l’Etat en 7 ans 

«Entre 2006 et 2012, plus de la moitié du budget a disparu dans la nature, lequel s’élevait en 2012 à environ milliards de Fcfa», précisait-elle. Parmi les responsables, des agents de l’Etat, des opérateurs privés et des hommes politiques qui ont frauduleusement capté 600 milliards de Fcfa selon l’institution.

>> Lire aussi : Communiqué final du Conseil supérieur de la Magistrature du 3 juillet 2018 https://www.gabonmediatime.com/communique-final-du-conseil-superieur-de-la-magistrature-du-3-juillet-2018/

A l’exception de cette sortie, qui n’a d’ailleurs pas donnée lieu à des sanctions contre les auteurs desdits détournements de fonds publics transmis au procureur de l’époque, Steeve Ndong Essame Ndong, le  bilan de  Dieudonné Odounga Awassi, demeure d’une opacité à la tête de la Commission nationale de lutte contre l’enrichissement illicite.

Magistrat hors hiérarchie de l’ordre judiciaire, il rejoint selon communiqué final du Conseil supérieur de la magistrature, la Cour de cassation en qualité de président de chambre.

Laissez votre commentaire