CNAMGS : la nouvelle liste des médicaments remboursables rendue publique

© D.R

Ce vendredi 9 février 2018, l’hôtel Méridien Re-Ndama de Libreville a prêté son cadre à la cérémonie de clôture de l’atelier de révision de la liste des medicaments remboursables par la Caisse nationale d’assurance maladie et de garantie sociale (CNAMGS). Au terme de cette rencontre, la liste desdits médicaments qui datait de 2015 a été profondément actualisée pour arriver à une meilleur couverture des pathologies prises en charge.



En effet, durant quatres jours, les experts des différents services de contrôle de la qualité du médicament, ainsi que les membres du Syndicat des pharmaciens du Gabon (SYPHARGA) et l’Ordre national des pharmaciens du Gabon (ONPG), ont travaillé d’arrache pieds pour proposer une nouvelle liste de médicaments tenant compte du contexte sanitaire actuel.

Après la lecture du draft qui constitue désormais la liste 2018 des medicaments remboursables par la Caisse nationale d’assurance maladie et de garantie sociale, la directrice générale adjointe de cette organisme, Chambrier Voua Audrey Christine, a relevé les innovations contenue dans cette dernière. «Nous nous réjouissons de l’augmentation des produits génériques dans cette liste. (…) Vous avez également pensé à nos compatriotes résidants sur tout le territoire national et aux difficultés de leur accessibilité aux médicaments, mais aussi à leur pouvoir d’achat en choisissant certains produits», a-t-elle relevé.

Il faut noter que la principale innovation est l’augmentation de la proportion des médicaments génériques, puisqu’elle passe de 18% à 29% avec pour incidence une réduction des prix des médicaments. En outre, «des pathologies tel que l’hépatite C ont été rajouté au panier de soins des infections remboursable par la CNAMGS», a relevé le Dr Marielle Yvendarere responsable pharmacie CNAMGS.

«Cet exercice nous a permit d’augmenter qualitativement et quantitativement la liste. Pour cette nouvelle liste de médicaments remboursables, il y a une augmentation, nous partons de 1200 médicaments à 1400 et en terme de générique qui sont des médicaments cédés 30% moins chère, ils sont partis de 18% à 29% soit une augmentation de 11%»; a indiqué quant à lui  Gahouma Daniel, Médecin Conseil CNAMGS.

Laissez votre commentaire