Cnamgs: lancement de la campagne d’immatriculation dans le Woleu-Ntem

© Gabonreview

La direction générale de la Caisse nationale d’assurance maladie et de garantie sociale (Cnamgs) a procédé au lancement de la 3ème campagne d’immatriculation de masse dans  commune d’Oyem, chef lieu de la province du Woleu-ntem.  Cette opération a pour objectif le recensement des Gabonais économiquement faibles (GEF) et rentre dans le cadre de son programme quinquennal.

Lancé par le ministre délégué de la Solidarité nationale et de la Protection sociale, Jonathan Ndoutoume Ngome,  la campagne d’immatriculation est la 3ème du genre, après celle de 2011 et 2015. Lors de cette cérémonie qui s’est déroulée en présence du directeur général de la Cnamgs Renaud Allogho Akoue, le membre du gouvernement a indiqué que «la cnamgs est un outil essentiel».  Aussi a-t-il invité les populations de la province «à se faire massivement immatriculer», d’autant que, dans son entendement cette nouvelle campagne est une de leurs doléances.

Prévue se tenir pendant les trois prochains mois, l’opération d’immatriculation des populations aura comme particularité d’être plus dynamique. Car selon le premier responsable de la Caisse nationale d’assurance maladie et de garantie sociale les agents iront intervenir dans les regroupements de villages tels que Nkolayop ou encore Zogongone.

Lors de son discours de circonstance, il a réaffirmé l’engagement de cette structure à rendre accessibles  ses services au plus grand nombre. «Le Gabon est le seul pays d’Afrique bénéficiant d’un dispositif de protection sociale similaire à celui mis en œuvre par la Cnamgs», a-t-il souligné.

Le directeur général de la Cnamgs, a aussi tenu à préciser que «l’immatriculation sera totalement gratuite et simplifiée. Il ne s’agira donc pas de débourser le moindre franc, et le certificat de résidence ne sera plus exigé comme initialement prévu dans l’annonce de l’opération». Cette nouvelle campagne d’immatriculation des GEF dans le Woleu-Ntem a continué à Bitam et à Mitzic, le mardi 11 septembre.

Laissez votre commentaire