La CNAMGS annonce la réouverture des pharmacies hospitalières

Renaud Allogho Akoue, DG de la CNAMGS © GMT

Ce vendredi 2 février 2018, le Directeur général de la Caisse nationale d’assurance maladie et de garantie sociale (CNAMGS), Renaud Allogho Akoue était face à la presse nationale, 3 mois après sa prise de fonction. L’objectif de cette rencontre était de faire le point des actions et réformes entreprises durant cette période. A cet effet, il annoncé la relance des pharmacies hospitalières pour le plus grand bonheur des assurés qui peinent à s’approvisionner en medicaments.



C’est surement l’une des grandes innovations qui devrait redonner plus de vigueur aux activités de la CNAMGS. Ainsi, au cours de la conférence de presse qu’il animé au siège de cet organisme, Renaud Allogho Akoue, a décliné les principales actions qu’il a mené au cours de cette période, ceci malgré le contexte de crise conjoncturelle que traverse le pays.

Sur le plan des relations avec ses partenaires, outre l’audit réalisé au Maroc et en Tunisie concernant les évacuations sanitaires qui ont permis d’avoir «une vision claire sur les évacuations de nos assurés, les couts et l’efficience». «Je peux d’ores et déjà vous annoncer qu’un Appel d’offre international va être lancé sur ce dossier», a t-il indiqué.

Par ailleurs, le responsable de la  Caisse nationale d’assurance maladie et de garantie sociale, a annoncé, dans le cadre d’un partenariat avec les hôpitaux publics, la mise en place d’une commission qui devrait reflechir à la relance des «pharmacies hospitaliers». L’objectif étant de doter chaque établissement hospitalier d’une pharmacie. «Nous souhaitons que les gabonais trouvent dorénavant directement à l’hôpital les médicaments dont ils ont besoin, sans avoir encore à sortir de l’hôpital pour aller chercher des médicaments», a souligné Renaud Allogho Akoue.

Laissez votre commentaire