Cnamgs: 21 opérations lors des journées medico-chirurgicales d’urologie

Le Dr Eric Jacob Benizri en plaine opération chirurgico urologique © GMT

Au terme de sa mission médico-Chirurgicale de six jours, au  cours de laquelle, il a pu une nouvelle fois soulager des patients de leurs différentes pathologies urologiques, le Dr Eric Jacob Benizri, a fait le bilan de cette énième visite à l’hôpital d’instruction des armées Omar Bongo Ondimba, soit près de 10 ans déjà de collaboration avec notre pays et officiellement 4 ans avec la Caisse nationale d’assurance maladie et de garantie sociale (Cnamgs).

Les consultations et interventions chirurgicales urologiques initiées par la Cnamgs qui ont débuté le lundi 28 mai dernier, à l’hôpital militaire de Libreville, se sont achevés ce samedi 2 juin. A cette occasion, le Chirurgien-Urologue Dr Eric Jacob Benizri, invité pour la dixième année consécutive au Gabon, a fait le bilan de sa mission.

«Globalement nous avons vu beaucoup de monde durant cette mission. C’est sûr qu’avec le travail de la Cnamgs, qui a procédé à une véritable opération de sensibilisation à travers les différents médias pour inciter les populations à venir se faire consulter, nous nous sommes pratiquement vite retrouvés envahis par les patients souffrants de différentes pathologies urologiques», a-t-il indiqué.

Une mission qui a permis de déceler de nouveaux cas de pathologies urologiques et de procéder à des contrôles pour des anciens patients. «Jusqu’à hier, nous avons effectué pas moins de 170 consultations, dont la moitié de ces personnes étaient de nouveaux patients, donc de nouveaux cas détectés. Parallèlement, nous avons procédé à 21 interventions chirurgicales. Et nous avons été confrontés à pratiquement toutes les pathologies urologiques. Sois les pathologies infectieuses, malformatives, obstructives, tumorales, prostatiques, rénales…», a t-il expliqué.

En effet, selon le médecin, toutes les pathologies urologiques pour cette mission, ont été passées en revue tant sur le plan consultative que sur le plan opératoire. «Dans l’ensemble, tout s’est bien passé. Le partenariat local s’est déroulé sans équivoque, le personnel était parfaitement adapté, présent et volontaire. Nous pouvons donc dire que nous sommes satisfait de ce séjour, même si nous aurions aimé faire plus», a t-il conclu.

Laissez votre commentaire