La Chine dément espionner le siège de l’UA

© DCP

Alors que se tient actuellement le 30ème Sommet de l’Union africaine à Addis-Abeba en Ethiopie, un scandale révélé par le journal français Le Monde a provoqué un grand malaise au sein des délégations présente à cette rencontre.

En effet, le média hexagonal a révélé que la Chine aurait installé un système d’espionnage dans le bâtiment abritant le siège de l’institution, une information démentie par l’ambassadeur de Chine à l’Union africaine, qu’il a qualifié d' »absurdité« .

La semaine dernière le journal Le Monde indiquait dans un article que depuis 5 ans des informations seraient transmises à Shanghai depuis le siège de l’Organisation Panafricaine. Information réfutée par l’ambassadeur chinois à l’Union Africaine, qui soutient que ces informations sont «fallacieuses».

En outre il dénonce le timing choisi pour la publication de cet article, à savoir, seulement un jour avant l’ouverture du sommet réunissant les chefs d’Etat africains. Rappelons que le siège dont il s’agit a été financé et construit par la Chine en 2012 pour 200 millions de dollars… de quoi alimenter les soupçons.

Laissez votre commentaire

Laisser un commentaire