jeudi,22 octobre 2020
Accueil A La Une Changement de premier ministre en France: le Gabon va-t-il suivre l’exemple ?

Changement de premier ministre en France: le Gabon va-t-il suivre l’exemple ?

A quelques heures de l’annonce des hommes et femmes qui devront composer le gouvernement du nouveau Premier ministre français, Jean Castex, cet évènement est regardé avec grande attention au Gabon. Ce changement intervenu à l’issue de la crise liée à la propagation de la Covid-19 et, qui devrait marquer un tournant pour Emmanuel Macron qui caresse le rêve d’une réélection, pourrait tenir lieu d’exemple pour l’exécutif gabonais qui se doit de renouveler une équipe gouvernement, qui selon l’opinion nationale, peine à répondre de manière efficace aux attentes des populations. 

Dans un contexte marqué par la crise de la Covid-19, et ce malgré la grande popularité du Premier ministre sortant Edouard Philippe, il était nécessaire pour le numéro un français de s’entourer d’hommes neufs susceptibles de donner le ton de l’acte 2 de sa présidence. Un acte fort, puisqu’il a choisi de nommer à ce poste le provincial et très « gaulliste social » Jean Castex. Un choix qui s’inscrit sans doute dans la nécessité non seulement de renouer avec le peuple mais surtout impulser  un changement de paradigme dans la gestion de la chose publique . 

S’il bénéficie d’un CV particulièrement impressionnant, puisque ancien élève de l’Ecole nationale d’administration et membre de la Cour des comptes, le nouveau premier ministre français a l’avantage d’être un homme proche de ses administrés. Mais en qualité de responsable du déconfinement post-Covid-19 à partir d’avril dernier, Jean Castex est la personnalité indiquée pour redonner un nouveau souffle à un pays lessivé économiquement du fait de la pandémie. 

Si cette actualité semble retenir l’attention de l’opinion publique gabonaise, elle s’inscrit de manière globale dans la nécessité des pays touchés par la Covid-19 de faire émerger des personnalités capables de mettre en musique des réformes économiques pour éviter la banqueroute.  Au Gabon, il est indéniable que ce changement devrait se faire par la nomination d’une nouvelle équipe gouvernementale, celle conduite par Julien Nkoghe Bekale ayant échoué aux dires des observateurs sur le plan de la gestion de la crise de la Covid-19.  

Pour ce faire, le chef de l’Etat Ali Bongo Ondimba devrait faire le choix d’un Premier ministre avec un profil économique, un homme capable à la fois de conduire la politique après Covid-19 tout et lui être fidèle et loyal de sorte de lui assurer une réélection en 2023. Ainsi, pour de nombreux observateurs, le message du numéro un de l’exécutif ne doit pas être porté par des personnalités en qui les populations n’ont pas confiance.  

Une éventualité de plus en plus plausible depuis plusieurs semaines, le gouvernement actuel faisant l’objet de vives critiques du fait essentiellement de sa gestion pour le moins inefficace de la crise économico-sanitaire. 

Laissez votre commentaire

Henriette Lembethttp://gabonmediatime.com/
Journaliste Le temps est une donnée fatale à laquelle rien ne résiste...
Global Media Time Gif 2px
Street 103 Gabon Gmt