Championnat du monde de Choi Kwang Do : des médailles en or et en argent pour le Gabon

Guy roger Nzamba (Ceinture noire 4e  dan)

Les deux représentants du Gabon au championnat mondial de cet art martial ne sont pas revenus les mains vides des Etats-Unis. Guy Roger Nzamba et sa fille Dorcasse Nzamba ont réalisé un cumul de six (6) médailles, soit quatre (4) en or et deux (2) en argent. Une moisson encourageante pour ces athlètes qui n’ont jusque-là aucun appui de l’Etat.

Guy Roger Nzamba et sa fille Dorcasse Nzamba

Le 30e anniversaire du Choi Kwang Do a pris fin le week-end dernier à Atlanta aux Etats-Unis. Ce championnat, au format de séminaire a été dirigé par le fondateur de cet art martial, l’un des pionniers du Taekwondo, le Grand Maître Kwang Jo Choi (9e  dan), du 19 au 22 Juillet dernier. Deux gabonais ont pris part aux championnats du monde techniques de Choi Kwang Do dans plusieurs catégories

Ainsi, Dorcasse Nzamba (Ceinture verte supérieure) pour sa première participation aux championnats du monde  a récolté  2 médailles d’Or et 1 médaille d’Argent. 1 médaille d’Or en individuel pour le Gabon dans sa catégorie et 1 médaille d’Or en équipe pour les États Unis. Elle devient de ce fait, la première femme gabonaise championne du monde en technique.  En outre, Guy roger Nzamba (Ceinture noire 4e  dan), pratiquant cet art martial depuis 15 ans, a déjà été plusieurs fois champion du monde. Pour l’occasion, il a engrangé 2 nouvelles médailles d’Or en équipe (Techniques et démonstration) pour les Etats Unis et Vice-champion du monde en individuel pour le Gabon dans la catégorie des Maîtres (de la 4e  à  la 6e  dan).

Pour Guy Roger Nzamba, le Choi kwang do est «un art martial unique basé sur des principes scientifiques, développé pour promouvoir la santé optimale : la santé physique et l’auto-défense. Il a été développé en 1987, par le grand maître Kwang Do Choi et s’est avéré être un système d’art martial très efficace à travers le monde : une forme d’exercice, d’entraînement et d’auto-défense». C’est désormais une partie de lui qu’il est prêt à enseigner à tous les jeunes désireux de suivre ses pas.

Celui qui a quitté le Gabon pour des raisons d’études en 1998, a été promu en 2008 par le grand maître instructeur en chef de la Maison mère choi kwang do en Géorgie. Il dirige donc plus de 300 élèves et 40 instructeurs dans cet État des USA. Avec eux, il devrait préparer les championnats d’Europe en Angleterre en Mai 2018, vu que le syndrome de la retraite n’occupe pas encore son esprit.

Laissez votre avis