jeudi,25 novembre 2021
AccueilA La UneCGC: le conseil d'administration optimiste quant à l'avenir du fret multimodal

CGC: le conseil d’administration optimiste quant à l’avenir du fret multimodal

Ecouter cet article

Tenu ce jeudi 4 novembre 2021 pour la première fois après 3 ans d’incertitude marqués par le retour à l’autonomie de gestion, le conseil d’administration du Conseil Gabonais des Chargeurs (G.C.C) a fait le point sur le passif de cet organe étatique. Un rapport d’activités qui n’a pas laissé pantois les administrateurs qui se sont dits enthousiastes à l’idée de redonner ses lettres de noblesse à cet outil primordial au développement de l’économie gabonaise via le fret national et international multimodal.

C’est en présence du Directeur général du Conseil Gabonais des chargeurs, Pierre Moïse Mba, que le président du Conseil d’administration dudit organe a lancé les travaux entouré d’une dizaine d’autres administrateurs représentant les pouvoirs publics et le secteur privé. Dans son propos introductif, Justin Maganga Manfoumbi n’a pas manqué de souligner la confiance du Chef de l’État Ali Bongo Ondimba en misant sur le CGC pour redynamiser le trafic multimodal grâce à une autonomie de gestion après avoir été subordonnée à l’Office des ports et des rades du Gabon (OPRAG).

Rappelant que les années précédentes ont été « troublées », le Président du conseil d’administration du CGC s’est dit confiant quant au changement de paradigme. D’ailleurs, ce premier conseil d’administration après 3 ans, en est la preuve. Ainsi, les administrateurs conviés ont passé au crible la gouvernance de cette entité publique. S’appuyant sur l’ordonnance n°008/PR/2014 du 20 août 2014 portant réorganisation du Conseil Gabonais des Chargeurs, le Conseil a examiné les rapports financier et technique, gage de rentabilité du trafic de fret généré par le commerce intérieur et extérieur.

Au terme des travaux, 7 résolutions ont été adoptées par l’ensemble des administrateurs. À cet effet, Justin Maganga Manfoumbi a d’ores et déjà annoncé la rigueur qui devra être la leur dans le suivi de la mise en œuvre desdites résolutions pour l’intérêt du développement du Gabon. « Ce matin avec les différents administrateurs, nous avons fait tout le tour des centres d’intérêt du Conseil Gabonais des chargeurs. Les participants ont pris acte de l’engagement de veiller désormais à l’application et à l’exécution des résolutions de ces travaux », a-t-il conclu. Autant dire que la donne a définitivement changé dans l’encadrement du trafic de fret multimodal.

Laissez votre commentaire

Lyonnel Mbeng Essonehttps://www.gabonmediatime.com
Journaliste Reporter (Société - Justice - Faits divers )
Enami Shop