CESE: le personnel en grève générale illimitée

René Ndemezo'o Obiang en médaillon © D.R

Le personnel du Conseil économique et social et environnemental (CESE) observe un mouvement d’humeur depuis le jeudi 15 février dernier,  pour protester contre le non payement de 7 mois de primes.

Voilà près de 7 mois que les agents de cette institution constitutionnelle, dirigée par René Ndemezo’o Obiang n’ont reçu aucune primes. Toute chose qui a suscité la colère du personnel de la main d’œuvre non permanente, qui n’a eu d’autres choix que de vider les bureaux pour observer un piquet de grève.

A cela s’ajoute d’autres griefs tels que: la non tenu l’arbre de Noël, la présentation des voeux au président du CESE, la fête du travail, les journées portes ouverte annoncées, le recueil des attentes et besoins des population et bien d’autres. «Il est temps que le responsable du CESE trouve une solution à ce calvaire», ont laissé entendre les grévistes à nos confrères de L’Union.

L’absence de finances, comme principale raison ayant été évoqué par la tutelle, par la voix de son Secrétaire Général, n’a pas réussi à calmer l’ardeur des grévistes. Conscients du malheur qui n’a que trop duré, les salariés se disent déterminés à ne reprendre le chemin du travail que lorsqu’ils auront perçus leurs rémunérations.

Laissez votre commentaire

Laisser un commentaire