CESE: entre report de l’élection des conseillers et suspicion de fraude

© D.R

Prévue se tenir ce samedi 28 avril, l’élection des conseillers devant composer la nouvelle mandature (2018-2023) du Conseil économique, social et environnemental (CESE) est loin de se tenir. Dans un communiqué rendu public ce jeudi 26 avril 2018, les services de la Primature indiquent  que ce scrutin est reporté pour une date ultérieure.

En effet, c’est sous fond de suspicion que l’élection des membres de cette institution devait se tenir, des organisations de la société civile dénonçant déjà des fraudes à venir. Il y a quelques jours d’ailleurs, le président de l’ONG Croissance Saine Environnement, Nicaise Moulombi, fustigeait de grave «Violations des textes» relatifs au processus d’organisation de l’élection des conseillers du CESE.

Pour ce dernier  les services de la primature  par leur immixtion semblent vouloir  tripatouiller ces élections professionnelles. «La Primature s’est prévalue d’un communiqué sans précision aucune sur les modalités de candidature, comme si elle a choisi délibérément de fragiliser le fonctionnement des institutions ou encore, elle a fait preuve de négligence en s’engageant dans une telle démarche aux antipodes des dispositions constitutionnelles légales et réglementaires en vigueur dans notre pays», dénonçait  le président de l’ONG Croissance Saine Environnement selon le site Gabonactu.

Pour rappel, cette Institution consultative du gouvernement, est composée de 99 membres, en majorité provenant de la société civile, notamment les collectivités locales, les syndicats et les associations, et de 15 représentants de l’Etat qui sont nommés par décret, dont le président.