CES : empoignades et des coups de poing entre Georgette Koko et son adjointe

L’histoire semble surréaliste au vue des personnalités qui en seraient les protagonistes. Selon le site Gabonactu, lors d’une réunion restreinte qui s’est tenue ce mardi 4 juillet, la présidente du Conseil économique et social (CES), Georgette Koko se serait violemment battue avec la deuxième vice-présidente de l’institution, Jeannette Ontsia.  

Selon les informations relayées par nos confrères, l’empoignade serait consécutive au comportement désobligeant, voir esclavagiste affiché par la présidente de cette institution constitutionnelle. Depuis deux mois, elle bloquerait systématiquement et de manière volontaire, le payement de 4 mois d’arriérés de primes aux ayants droits. Tandis que celle-ci se ferait verser allègrement, des primes de fonctions s’élevant à 18 millions de Fcfa par mois, rapportent certaines sources.

Ainsi, informée Jeanne Ontsia et d’autres membres du bureau se seraient rapprochés de leur présidente pour s’enquérir de la difficile situation financière que traverse l’institution. Mais, Georgette Koko n’a voulu donner à ses collaborateurs des réponses cohérentes. Préférant, selon des sources autorisées, les couvrir d’injures. Elle s’est prise violemment à Jeanne Ontsia. Toute chose qui aurait irrité cette dernière. Et la bagarre était inévitable, poursuit Gabonactu.

La scène inimaginable se serait produite hier en fin d’après-midi, dans le cabinet de Georgette Koko, Il a fallu l’intervention musclée de la gente masculine présente à la réunion pour séparer les deux personnalités; indique-t-on.

Laissez votre commentaire

Laisser un commentaire