dimanche,29 janvier 2023
WEB_BICIG_12-14_CréditFêteÀLaCarte_729x94px
Accueil+GMTmePeopleCes 5 rappeurs gabonais qui ont fait la prison

Ces 5 rappeurs gabonais qui ont fait la prison

Ecouter cet article

Si le milieu rap gabonais est réputé rempli de passionnés amoureux du verbe après le passage de Sydney dans la fin des années 90 à Libreville, il existe des MC qui ont passé un séjour derrière les barreaux. De L’oiseau Rare à Hoffman en passant par Jeff Blampain, Lendja Fox et Koba, ces rappeurs ont un casier judiciaire.

Rap, vie de rue et stupéfiants, un mélange inéluctable pour obtenir la crédibilité du quartier et l’appui des bandits de grand chemin. Cette orientation pas forcément agréable à raconter a malheureusement été vécue par des jeunes rappeurs. Dans cet article nous listons 4 rappeurs qui seraient passés par sans famille.

  1. Kôba Building

Peu de gens dans le game ne savent la période exacte de son incarcération à la maison d’arrêt de Libreville mais Ndong Ronny alias Kôba serait un repris de justice. D’ailleurs, il y a consacré tout un morceau où il relate son séjour entre brimade et spleen du dehors. La suite est connue de tous, Kora Awards, carrière couronnée de succès.

2. L’oiseau Rare

Véritable coqueluche de la musique urbaine au Gabon depuis fin 2020. L’oiseau Rare est un jeune de nationalité guinéenne né au Gabon où il a tout vécu. Dans un entretien, l’artiste qui n’hésite pas à affirmer qu’il gère le game, a reconnu avoir eu un passé trouble qui l’a fait passer par la case prison alors à peine majeur. Bienheureusement, il s’est tourné vers la musique. Inch’allah ça ira!

3. Hoffmann

Artiste à la plume sombre et imposante, Hoffman est un pratiquant d’arts martiaux réputés qui n’a pas cessé de flirter avec l’illicite. Reconverti en business avec le projet Mapane lifestyle qu’il administre avec l’aide de ses lieutenants notamment Mor, Mareless et les autres, il sera interpellé en marge du concert des casseroles et jeté à la prison centrale pour appel à l’insurrection. Il y est toujours détenu.

4. Jeff Blampain

Moins connu du grand public pour sa carrière de rappeur, Jeff Blampain est un activiste affilié à l’opposition et au mouvement hip hop Mapane lifestyle. D’ailleurs, il y fera plusieurs morceaux. Seulement, entre musique et politique, JB sera interpellé et placé sous mandat de dépôt où il obtiendra la notoriété d’avoir été le proche de l’ancien détenu Bertrand Zibi Abeghe. Aujourd’hui, libre de ses moyens, il poursuit ses activités indissociables, dirait-on.

5. Lendja Fox

Méconnu de la nouvelle génération qui lui attribue l’étiquette de « fumeur », Lendja Fox est un original gangster du 3eme arrondissement de Libreville au Gabon. Seulement il se réfugie dans le rap pour expulser ses frustrations et régler les comptes aux wacks. Pourtant, il a fait plusieurs tours en prison pour multiples motifs au Gabon mais également en France. Se taillant la réputation du plus bandit des rappeurs gabonais. La rue le respecte et il tient à ce qu’on la respecte.

Mondjo Mouega
Mondjo Mouegahttp://gabonmediatime.com
Titulaire d'une Licence en droit, l'écriture et la lecture sont une passion que je mets au quotidien au profit des rédactions de Gabon Media Time depuis son lancement le 4 juillet 2016 et de GMTme depuis septembre 2019. Rédacteur en chef
Enami Shop