vendredi,30 octobre 2020
Accueil Derniers articles Centre de gériatrie de Melen: les personnes âgées bientôt abandonnées à leur...

Centre de gériatrie de Melen: les personnes âgées bientôt abandonnées à leur triste sort

Actuellement en service minimum, le personnel du Centre national de gérontologie/gériatrie de Melen, face au mutisme des autorités, menace de procéder à la fermeture de ladite structure. Les personnes âgées pensionnaires dans cette structure, qui fait déjà face à des difficultés sans précédent, pourraient donc,  si rien n’est fait, se retrouver dans la rue.

Agacé par la non prise en compte par l’Etat,  de leurs revendications, le personnel affecté au Centre de Gérontologie/Gériatrie actuellement en service minimum est à bout de souffle. Il menace en effet de fermer les portes dudit service si l’Etat reste sourd face à ses préoccupations. 

Pour le représentant du Syndicat national des personnels de santé (Synaps), Jean Marc Loumas, interrogé par Gabon 1ère, les revendications concernent essentiellement « l’absence d’un service de restauration pour le personnel, dont la durée quotidienne de travail est de 10 heures ; l’absence de plateau technique permettant de prendre en charge les pensionnaires en cas de complication ; le retard de paiement des salaires des personnels de la main-d’œuvre non permanente et enfin le paiement en dents de scie des primes ».

Le service minimum étant une obligation légale à laquelle ces professionnels de santé doivent se conformer sous peine de sanctions, le personnel effectue seulement deux heures de travail, entre 8 heures et 11 heures. Pour cause, longtemps classées sans suite, les revendications du personnel de santé du centre de gériatrie ne semblent pas émouvoir l’autorité de tutelle. Ce qui pourrait avoir pour conséquence le durcissement de ton de ces agents de santé, le samedi 5 octobre prochain. 

Eu égard à cette situation, les plus vulnérables en l’occurrence les pensionnaires du Centre en pâtiront. Abandonnées à leur triste sort, ces personnes du 3ème âge dont la plupart ont perdu leur autonomie n’auront d’autre choix que de plier bagage. Tel serait le triste sort qui pourrait leur être réservé, si jamais le Gouvernement ne réagissait pas à temps. Les plus chanceux iront retrouver leurs familles respectives. Mais les moins chanceux sur lesquels les familles ont déjà tiré un trait se retrouveront certainement à la rue. 

Laissez votre commentaire

Gabon Media Timehttp://gabonmediatime.com
Gabon Media Time est un site d'actualité dont le slogan est " A l'heure de l'info". Nous entendons réinventer l'actualité en ligne gabonaise et sous régionale.
Global Media Time Gif 2px
Bestheinfusion