Centenaire de Nelson Mandela: l’ambassade d’Afrique du Sud au chevet de la Fraternité Saint-Jean

L'ambassadeur d'Afrique du Sud, Queen Anne Zondo et la Sœur Oyane Lydie, responsable du Centre © GMT

Dans le cadre de la commémoration du centenaire de la naissance de Nelson Mandela, le personnel de l’ambassade de l’Afrique du Sud au Gabon, conduit par Queen Anne Zondo, ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la République Sud-Africaine au Gabon, s’est rendu ce mercredi 18 juillet 2018, au centre de Fraternité Saint-Jean, situé derrière la cathédrale Sainte marie de Libreville, où ils ont procédé au nettoyage des locaux et à la remise d’un don.

Commémoré un peu partout dans le monde, le centenaire du père de la Nation  Sud-Africaine a également été marqué au Gabon par des festivités organisées par l’ambassade de la nation arc-en-ciel, notamment par un don au bénéfice de la Fraternité Saint-Jean, une conférence débat sur Nelson Mandela à l’Université Omar Bongo (UOB) et l’ouverture d’une exposition dédiée à cette grande figure du 20e siècle décédé le 5 décembre 2013.

C’est donc symboliquement que la représentation diplomatique de l’Afrique du Sud au Gabon a passé 67 minutes, synonyme des années de lutte pour son pays dont 27 en prison, avec les résidents du troisième âge, pour la plupart atteints de cancer. Pendant une heure et sept minutes, le personnel de l’ambassade de l’Afrique du Sud a ainsi pu nettoyer les locaux, mais également préparer et partager le petit-déjeuner avec les pensionnaires de la Fraternité Saint jean.

Au bout de ces 67 minutes, l’ambassadeur, entouré de ses collègues, a procédé à la remise de don composé, entre autres, de couches jetables pour adultes et d’un portrait du premier président noir d’Afrique du Sud. «Mandela a consacré 67 ans de lutte pour la libération de l’Afrique du Sud. Son souhait était d’accomplir une transformation à travers le travail bénévole, comme il a donné sa vie de manière bénévole pour sauver son pays. Pour lui, le don était quelque chose de fondamental, il a donc demander à la nation, si vous voulez me célébrer donnez de votre temps aux autres», a indiqué Queen Anne Zondo.

La journée s’est par la suite poursuivie par une conférence débat organisée à l’Université Omar Bongo (UOB), en présence du ministre d’Etat en charge de l’Enseignement supérieur Jean de dieu Moukagni Iwangou et par exposition dédié à Nelson Mandela.



Laissez votre commentaire